INFORPRESS Presidente da República pede “esforço adicional” na diminuição de contágio para retoma das aulas presenciais na capital INFORPRESS OMS enaltece a importância da comunicação para evitar o impacto da covid-19 INFORPRESS FCF alarga prorroga inscrição na plataforma “Cabo Verde Football Connect para final de Outubro INFORPRESS Businessman Américo Soares appointed honorary consul of Brazil in Sal Island INFORPRESS COVID-19: Results of PCR tests will become known via digital platforms – PR INFORPRESS COVID-19: Country situation will be “much more difficult” in 2021 if the current situation is not changed – PR INFORPRESS Porto Novo / Planalto Leste: 250 tonnes d’eau mobilisées à travers les réservoirs sont garanties aux éleveurs AIP La politique publique d’achat de bois validée par les acteurs de la foresterie AIP Les États insulaires africains lancent une initiative commune pour l’approvisionnement en médicaments (OMS) AIP Le gouvernement entérine la création d’une centrale à biomasse

LUTTE CONTRE LA COVID-19 : LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR ANNONCE DE NOUVELLES MESURES


  7 Août      12        Santé (7503),

   

Dakar, 7 août (APS) – Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a annoncé vendredi, avec effet immédiat, l’obligation du port de masque et l’interdiction des rassemblements et manifestations dans les lieux recevant du public notamment dans la région de Dakar, qui enregistre à elle seule quelque 8.085 personnes infectées à la COVID-19.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, le ministre de l’Intérieur a déclaré que ’’les récalcitrants à ces nouvelles mesures encourent des sanctions allant d’une amende pécuniaire à une peine d’emprisonnement ferme d’un mois tel que prévu par le Code des contraventions.’’

’’Ces sanctions seront soumises à l’appréciation de l’agent verbalisateur’’, a-t-il indiqué.

Le ministre de l’Intérieur a par contre écarté l’idée d’un nouveau confinement, précisant que ’’ces nouvelles mesures issues du dernier Conseil des ministres et du Conseil présidentiel sur la riposte de la Covid-19, vont s’étaler sur un mois dans un premier temps avant de faire l’objet d’une évaluation.’’

Parlant des lieux d’application de ces mesures, il a cité ’’les plages, les terrains de jeux, les salles de spectacles, les lieux de commerce et de travail, mais aussi les cérémonies familiales qui débordent sur la voie publique.’’

Après Dakar qui compte la grande majorité des contaminations, il a également noté que ’’le virus se propage largement dans les régions de Thiès, Diourbel et Ziguinchor ». Ces trois régions et la capitale « enregistrent plus de 95% de cas sur les 10.175 que compte le Sénégal à la date du 5 août.’’

Il a déploré le relâchement noté dans l’observance des mesures barrières (port du masque, lavage des mains, distanciation physique) depuis la levée des restrictions mises en place pour lutter contre la maladie, avant d’inviter les jeunes à une prise de conscience sur cette question.

Selon lui, ’’sur 213 décès, seulement 10 ont été notés dans la tranche des moins de 40 ans », ce qui selon lui montre que ’’les jeunes par moments asymptomatiques, constituent des vecteurs de transmission de la maladie auprès des personnes vulnérables qui en meurent.’’

Le ministre de l’Intérieur estime donc que sur ces statistiques, ’’(…) la désinvolture et l’irresponsabilité sont à bannir, car dangereuses pour soi et les autres’’.

Dans la même catégorie