AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021 APS LE PRIX DE L’EAU « N’A PAS CONNU D’AUGMENTATION » (PCA SEN’EAU) APS KMS3 : LA LIGNE HAUTE TENSION SERA MISE EN SERVICE AU PLUS TARD EN NOVEMBRE (DG SONES) APS LES JOURNALISTES INVITÉS À CULTIVER UNE VISION GLOBALE DE LA COUVERTURE SANITAIRE UNIVERSELLE

Lutte contre la déforestation : L’initiative Cacao et forêts présentée à Soubre


  4 Septembre      9        Environnement/Eaux/Forêts (2111),

   

Abidjan, 4 sept 2020 (AIP) – Un atelier d’information des autorités locales et des populations de la Nawa sur l’Initiative cacao et forêts, dans le cadre de la lutte contre la déforestation, s’est tenu jeudi 03 septembre 2020 à Soubré.

Cet atelier a été animé par une délégation du secrétariat technique de l’initiative Cacao et forêts (ICF), conduite par le coordonnateur ICF au ministère des Eaux et Forêts, Yapo Assamoi Robert.

Selon Yapo Assamoi Robert, cette rencontre a pour but de susciter l’appropriation de l’initiative par les autorités locales et les populations et au-delà leur appui dans la mise en œuvre des activités dans les régions.

 » C’est un engagement actif entre les principaux pays producteurs de cacao notamment la Côte d’Ivoire et le Ghana et les entreprises du chocolat et du cacao afin d’éliminer la déforestation et de restaurer les zones forestières par l’interdiction de toute conversion supplémentaire de terres forestières pour la production de cacao  » a-t-il indiqué.

Les autorités et les populations ont été instruites sur une meilleure compréhension de l’initiative cacao et forêts, l’identification des actions d’appui et les recommandations pour le bon déroulement des activités.

La mise en œuvre de cette initiative a démarré en janvier 2018 dans cinq régions prioritaires (la Mé, Nawa, Cavally, San-Pedro et Guémon) identifiées sur la base des critères liés à la préservation des forêts, à la production de cacao et la densité de la population.

(AIP)

km/kkf/ask

Dans la même catégorie