APS L’OCI CONTINUERA À REFUSER QUE LE NOM DE L’ISLAM SOIT ASSOCIÉ AU TERRORISME (SG) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les chefs communautaires sollicités pour le règlement définitif de la crise scolaire à Daoukro (DREN) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les bagarres rangées entre élèves reprennent à Séguéla AIP Economie cacaoyère: la Côte d’Ivoire et le Ghana notent la mise en œuvre effective du Différentiel de revenu décent APS CASAMANCE : UNE DIGUE ANTI-SEL DE 10 KMS POUR RÉCUPÉRER 840 HA DE TERRES CULTIVABLES GNA L’URGENCE DE FINANCER LA SANTÉ DE LA REPRODUCTION DES JEUNES SOULIGNÉE APS CORONAVIRUS : 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS CE VENDREDI GNA Tema Police Command, security agencies embark on Peace March GNA ACEIR launches report on inequality diagnostics for Ghana GNA FDA sensitises public to ban smoking in public places

LUTTE CONTRE LA TRAITE DES PERSONNES : UN OFFICIEL TIRE UN BILAN ’’GLOBALEMENT POSITIF’’


  20 Octobre      12        Droits de l'Homme (408),

   

Saly-Portudal (Mbour), 20 oct (APS) – Le bilan de la lutte contre la traite des personnes est ’’globalement positif’’ au Sénégal, a estimé, mardi, le Secrétaire permanent de la Cellule nationale de lutte contre la traite des personnes (CNLTP) au ministère de la Justice.

’’Dans l’ensemble, le bilan de la lutte contre cette pratique criminelle est globalement positif, car des efforts considérables ont été faits pour arriver à un tel résultat’’, a déclaré Mody Ndiaye, lors d’un atelier de planification stratégique 2020-2023.

Les victimes de la traite des personnes ’’sont protégées et secourues’’, a dit M. Ndiaye, non sans souligner que c’est ’’un travail de longue haleine’’.

Il a déploré le fait que pour échapper à la vigilance des forces de l’ordre, certaines personnes se cachent derrière la religion pour exploiter des jeunes à leur propre compte et ainsi amasser de l’argent.

Il y a des types de traite et d’activités de traite, selon Mody Ndiaye, estimant que les auteurs doivent être poursuivis et les victimes protégées.

’’Au sud-est du pays, il y a l’exploitation des jeunes femmes dans les zones minières, la servitude domestique. L’esclavage est toujours d’actualité dans le monde et notre pays n’y échappe pas’’, a fait observer le Secrétaire permanent de la CNLTP au Sénégal.

La traite des personnes est une ’’activité criminelle’’ qui existe au Sénégal malgré les efforts consentis par l’Etat dans le cadre du Programme de l’Organisation des Nations-Unies contre le crime et la drogue.

’’La lutte ne fait pas trop de bruit mais il y a régulièrement des réseaux qui sont démantelés, des victimes protégées et des poursuites engagées’’, a assuré M. Ndiaye.

’’Malheureusement, ces poursuites sont très insidieuses, car aucun pays n’a encore trouvé une solution définitive. Mais les efforts poursuivis par l’Etat tendent à rendre plus difficile cette activité inhospitalière’’, a poursuivi M. Ndiaye.

La traite des personnes est une forme de criminalité ’’particulièrement violente’’ qui bafoue la dignité des êtres humains, a dit Mody Ndiaye.

Dans la même catégorie