GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak GNA Footballers stand up against cyber mobbing in video GNA Tapir interrupts school exam in Malaysia by falling into drain APS UNE NOUVELLE HOULE DANGEREUSE ANNONCÉE SUR LA GRANDE-CÔTE APS YOUSSOUPH DABO CONTINUE AVEC TEUNGUETH FC ET ARRÊTE AVEC LES U20 APS PLUS DE 4.000 PERSONNES DÉJÀ VACCINÉES CONTRE LE COVID-19 (MINISTÈRE)

Lutte contre le terrorisme : Le Premier ministre Dabiré annonce un «redécoupage du territoire national»


  5 Février      10        Politique (15331),

   

Ouagadougou, 4 févr. 2021 (AIB) – Face à l’insécurité, le Premier ministre Dabiré a annoncé ce jeudi devant le parlement, «un redécoupage (prochain) du territoire national» qui permettra d’«assurer un meilleur maillage sécuritaire et un meilleur développement socio-économique à la base».
«Pour gagner le pari de la sécurité, le Premier ministre promet «la réorganisation de l’administration du territoire».
A cet effet, il a indiqué aux députés ce jeudi, que le gouvernement leur «soumettra incessamment un projet de redécoupage du territoire national devant assurer un meilleur maillage sécuritaire et un meilleur développement socio-économique à la base».
Cette mesure est prise parce que «la faible couverture du territoire national par les structures régaliennes de l’Etat a favorisé l’implantation ou l’incursion de groupes terroristes dans certaines localités de notre pays», a-t-il indiqué.
Nommé le 5 janvier dernier, Christophe Joseph Marie Dabiré présentait ce jeudi sa Déclaration de politique générale (DPG) devant le parlement burkinabè conformément à la Constitution.
L’article 63 de la Constitution dispose que le chef du gouvernement doit prononcer sa DPG «dans les trente jours qui suivent sa nomination».
Dans sa déclaration, Christophe Joseph Marie Dabiré a indiqué que le Gouvernement entend proposer au parlement «un projet de loi de programmation de l’administration du territoire».
 
«Une fois adopté, nous pourrons planifier, sur plusieurs années, les dépenses de l’État en vue de renforcer, réhabiliter et dynamiser efficacement les circonscriptions administratives», a-t-il indiqué.
Selon lui, «ces actions doivent favoriser l’installation des représentants de l’État à leurs postes et faciliter le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine».
Agence d’information du Burkina

Dans la même catégorie