MAP Attentat de Nairobi: Quatre employés de l’hôtel DusitD2 tués et 3 autres blessés (DG) MAP Onze suspects liés à l’attentat terroriste de Nairobi arrêtés par la police kényane (Presse) MAP Elections en RDC : l’UA demande « la suspension de la proclamation des résultats définitifs » GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village

Lutte contre les effets pervers du changement climatique: le Fonds vert pur le climat au centre d’un atelier national de formation


Lomé, le 10 mai (ATOP) – Un atelier de formation sur « la finance climat et de concertation sur la procédure de non objection du Fonds Vert pour le Climat » se déroule du 10 au 12 mai à Lomé, sur initiative du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, avec l’appui du Centre de Suivi Ecologique et du « Green Climate Fund ».

Il regroupe des directeurs généraux et centraux ; des acteurs intervenant dans le domaine de l’environnement notamment des changements climatiques ; des représentants d’ONG et des organisations de la société civile ainsi que d’autres acteurs de développement.

Cette rencontre d’information et d’échanges s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Fonds Vert pour le Climat et a pour but d’amener les acteurs à se familiariser avec les mécanismes, procédures et modalités d’accès à ce Fonds. Elle entend aussi  définir une procédure de délivrance des avis de non objection sur les projets et programmes à soumettre au Fonds.

Le Fonds Vert pour le Climat émane de sources internationales diverses et se chiffre à cent milliard de dollars par an. L’exécution de ce Fonds débutera à partir de 2020 et le Togo étant éligible, d’où la formation des acteurs nationaux.

Au cours des travaux, les délégués suivront des présentations sur entre autres, « Les généralités sur la finance climatique, son architecture, Sources du Fonds, Intermédiaire, Instruments, Bénéficiaires et Utilisations » ; « l’analyse financière et environnementale des projets » et « entretien avec les parties prenantes sur l’identification des besoins et des projets prioritaires ».

A l’ouverture, le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, André Johnson a indiqué que le phénomène de changement climatique devenant préoccupant dans tous les Etats, nécessite bien évidemment, des actions idoines pour réduire les désagréments. Il a expliqué que le Togo a entrepris depuis quelques mois, une série d’activités faisant partie du programme de préparation pour l’accès au Fond Vert Climat. ATOP/JV/OGN

Dans la même catégorie