MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Lutte contre les effets pervers du changement climatique: le Fonds vert pur le climat au centre d’un atelier national de formation


Lomé, le 10 mai (ATOP) – Un atelier de formation sur « la finance climat et de concertation sur la procédure de non objection du Fonds Vert pour le Climat » se déroule du 10 au 12 mai à Lomé, sur initiative du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, avec l’appui du Centre de Suivi Ecologique et du « Green Climate Fund ».

Il regroupe des directeurs généraux et centraux ; des acteurs intervenant dans le domaine de l’environnement notamment des changements climatiques ; des représentants d’ONG et des organisations de la société civile ainsi que d’autres acteurs de développement.

Cette rencontre d’information et d’échanges s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Fonds Vert pour le Climat et a pour but d’amener les acteurs à se familiariser avec les mécanismes, procédures et modalités d’accès à ce Fonds. Elle entend aussi  définir une procédure de délivrance des avis de non objection sur les projets et programmes à soumettre au Fonds.

Le Fonds Vert pour le Climat émane de sources internationales diverses et se chiffre à cent milliard de dollars par an. L’exécution de ce Fonds débutera à partir de 2020 et le Togo étant éligible, d’où la formation des acteurs nationaux.

Au cours des travaux, les délégués suivront des présentations sur entre autres, « Les généralités sur la finance climatique, son architecture, Sources du Fonds, Intermédiaire, Instruments, Bénéficiaires et Utilisations » ; « l’analyse financière et environnementale des projets » et « entretien avec les parties prenantes sur l’identification des besoins et des projets prioritaires ».

A l’ouverture, le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, André Johnson a indiqué que le phénomène de changement climatique devenant préoccupant dans tous les Etats, nécessite bien évidemment, des actions idoines pour réduire les désagréments. Il a expliqué que le Togo a entrepris depuis quelques mois, une série d’activités faisant partie du programme de préparation pour l’accès au Fond Vert Climat. ATOP/JV/OGN

Dans la même catégorie