AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

MACKY SALL ANNONCE LA LEVÉE DE L’INTERDICTION D’EXPORTATION DE GRAINES D’ARACHIDE


  2 Janvier      14        Société (27311),

   

Dakar, 1-er jan (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a annoncé la levée de l’interdiction de l’exportation des graines d’arachide, une mesure qui visait à permettre un bon approvisionnement des huiliers sénégalais dont la SONOCAS qui doit obligatoirement se réformer pour dit-il s’adapter ’’aux réalités du marché’’.

Le chef de l’Etat s’entretenait avec des journalistes, jeudi soir, après la fin de son adresse radiotélévisée à la nation, à l’occasion du nouvel an.

Macky Sall est largement revenu sur la campagne de commercialisation en cours de l’arachide, dernier stade d’une campagne agricole caractérisée selon lui par de bons rendements et une production record d’arachide.

S’exprimant en langue nationale wolof, Macky Sall a évoqué ’’le jeu d’équilibre’’ dans lequel l’Etat se trouve engagé, pour un bon approvisionnement des huiliers locaux en graines d’arachide dont la SONACOS, considérée comme la première société agro-alimentaire du Sénégal.

Le gouvernement doit dans le même temps tenir compte de la nécessité de préserver le marché de l’exportation, a relevé le président Sall.

Le gouvernement, à travers la suspension de l’exportation de graines d’arachide, a la volonté d’aider la SONACOS et les industriels locaux à s’approvisionner en graines pour fonctionner, la décision de lever cette suspension visant à encourager l’exportation, a-t-il souligné.

La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS), de son côté, doit se réformer, son fonctionnement n’étant « plus conforme aux réalités du marché », qui ont selon lui « complètement changé ».

« Il nous faut des réformes. Il faut que la SONACOS change de démarche. La SONACOS doit aller vers le bord champ, mais rester à l’usine et attendre qu’on lui amène des graines, ça ne peut plus continuer », a fait savoir Macky Sall.

Il a conseillé à la SONACOS d’essayer d’investir le marché de l’exportation, qui constituerait « un créneau porteur » pour lui.

La campagne de commercialisation de l’arachide a démarré en novembre, avec un prix d’achat plancher de 250 francs CFA le kilogramme.

Certains producteurs profitent de la force financière des opérateurs chinois pour céder leurs productions à 350 CFA le kilogramme, ce que dénoncent des acteurs du secteur dont des syndicalistes qui parlent de « concurrence déloyale ».

Dans la même catégorie