APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

MACKY SALL APPELLE À LA « SOLIDARITÉ » ET À LA « FRATERNITÉ HUMAINE » POUR VAINCRE LE CORONAVIRUS


  10 Août      118        Santé (7479),

   

Dakar, 10 août (APS) – Le président sénégalais Macky Sall appelle la communauté internationale à « œuvrer dans la solidarité et la fraternité humaine » pour vaincre la pandémie de la Covid-19.

Le président Sall, lauréat du « Prix Sunhak 2020 pour la paix », intervenait dimanche par visioconférence lors de la première édition d’un rallye dénommé « Rassemblement d’espoir d’un million de personnes ». Une compétition tenue à Séoul (Corée Sud) sous la présidence de la co-fondatrice de la Fédération pour la paix universelle (FPU), Hak Ja Han Moon.

Cette manifestation initiée par la FPU vise à réaliser « un monde céleste unifié d’interdépendance, de prospérité mutuelle et de valeurs universelles ».

« Nous vaincrons la pandémie de la Covid-19 non dans le repli sur soi, mais en œuvrant dans la solidarité et la fraternité humaine comme l’a toujours fait la FPU », a notamment dit Macky Sall.

« Agissons ensemble. Car de la même manière qu’il a fait le tour de la planète en quelques mois, le virus restera une menace pour tous tant qu’il continuera de circuler quelque part dans le monde », a
prévenu le président sénégalais.

Selon lui, « les économies sont en berne, les entreprises en difficulté et les travailleurs exposés à la précarité », d’autant plus que « la pandémie de la Covid-19 ignore les frontières, les considérations sociales, idéologiques et géopolitiques ».

« Elle révèle au grand jour les limites des systèmes sanitaires les plus sophistiqués et nous montre nos vulnérabilités », a encore affirmé Macky Sall. Il appelle « hommes, femmes, jeunes et moins
jeunes, riches ou pauvres des pays du Nord comme du Sud à se mobiliser pour vaincre la Covid-19 ».

« A ce jour, la Covid-19 n’a pas livré tous ses secrets et il n’y a encore ni médicaments ni vaccins pour la combattre », a encore dit le chef de l’Etat. Il a rappelé avoir co-signé le 14 mai dernier un appel
international pour faire du futur vaccin contre la Covid-19 « un bien commun, gratuit et accessible à tous les pays ».

Macky Sall affirme que « devant tant de défis et d’incertitudes, la foi et la confiance dans la science et la détermination à agir ensemble nous aideront à garder l’espoir, à surmonter l’épreuve et à vaincre nos vulnérabilités communes ».

Le rassemblement de l’espoir de la FPU a également servi de tribune à de nombreuses autres personnalités politiques et religieuses dont notamment la co-fondatrice de la FPU, Han Ja Hak Moon, l’ancien sécrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, mais aussi Révérend Paula White, conseillère technique du président américain Donald Trump, le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, Dick Cheney, ancien vice-président des Etats-Unis d’Amérique.

Le Rallye d’espoir de la Corée du Sud est « un appel à tous les peuples à réévaluer notre vocation spirituelle et notre potentiel humain par rapport à la réalisation d’un amour qui embrasse tous les peuples ».

« Ce rassemblement interreligieux, interracial et mondial qui appelle à un espoir durable et à une progression vers l’interdépendance et la prospérité de l’humanité, est une occasion pour proposer des méthodes et des programmes pratiques pour résoudre les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que famille humaine unique », renseigne un communiqué.

La rencontre a abordé la pandémie de la Covid-19, les initiatives environnementales visant à protéger la terre, les moyens de mettre un terme à la pauvreté et à la faim ainsi qu’à la discrimination raciale. Elle a été l’occasion de lancer un appel à la solidarité et à la coopération pour mettre un terme à tous les conflits dans le monde, renseignent les organisateurs.

Le rendez-vous de ce dimanche 9 juillet marque ainsi le début d’autres rassemblements d’espoir qui se tiendront chaque mois jusqu’en décembre prochain.

La FPU et ses démembrements ont initié un tel rassemblement après avoir constaté que « le monde est toujours aux prises avec des conflits pour des territoires et des ressources, des discordes religieuses et raciales, l’effondrement des valeurs familiales, le changement climatique et d’autres défis malgré les progrès réalisés dans leur résolution », souligne le communiqué.

« La coopération internationale est en déclin, comme nous l’avons vu lors de l’actuelle pandémie du Covid-19, qui a apporté une tragédie aux familles du monde entier tout en coupant les gens les uns des autres, de leurs moyens de subsistance », souligne le communiqué.

Lauréat du « Prix Sunhak 2020 pour la paix », le chef de l’Etat sénégalais avait annulé son voyage en Corée du Sud, en février 2020, en signe de solidarité avec les Sénégalais bloqués en Chine pour cause de l’épidémie de coronavirus.

Macky Sall avait également choisi d’offrir l’enveloppe de 500.000 dollars représentant le Prix au Fonds pour la paix de l’Union africaine.

Dans la même catégorie