MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

MACKY SALL APPELLE À OCTROYER UN « MANDAT ROBUSTE » À LA MINUSMA


  23 Février      12        Politique (15305),

   

Dakar, 23 fév (APS) – Macky Sall a réaffirmé son plaidoyer en faveur d’un « mandat robuste » pour les troupes de la MINUSMA, la mission des Nations unies chargée de la stabilisation au Mali, une nécessité, à son avis, pour éradiquer le terrorisme dans le Sahel.

« Pour que la lutte soit efficace, il faut que le dispositif de lutte contre le terrorisme, au-delà de l’appui de la France qu’il faut saluer, ait un mandat robuste », a-t-il dit dans une interview avec RFI.

Cette mesure est nécessaire « pour permettre aux troupes [présentes] sur le [territoire] malien (…) de participer véritablement » à la lutte contre le terrorisme dans les pays sahéliens, a argué le chef de l’Etat sénégalais.

La force conjointe des pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) doit être soutenue, a-t-il dit, rappelant que celle-ci dispose de 14.000 soldats.

Face aux groupes djihadistes, « il n’y a pas une paix à maintenir », ni une « discussion » à avoir, a soutenu Macky Sall, laissant entendre que le terrorisme doit être farouchement combattu.

Il estime que les pays africains doivent aussi renforcer les capacités de leurs armées et faire preuve de solidarité les uns envers les autres.

La sécurité de l’Europe et des autres régions du monde dépend de celle de l’Afrique, a ajouté Macky Sall, préconisant la coopération entre Etats.

« Nous ne sommes pas épargnés (…) Leur objectif (celui des groupes terroristes), c’est d’atteindre l’océan Atlantique, le Sénégal et les autres pays côtiers, qui sont le dernier rempart. Il faut qu’on se prépare à rentrer dans la bataille », a-t-il soutenu.

Dans la même catégorie