AGP Mali : deux jumelles trouvent la mort dans un incendie provoqué par une bougie à Fougou AGP Labé : le parti NFD organise un atelier sur la recherche du premier emploi pour des collégiens et lycéens ANG Partido da Renovação Social e Madem-G15 aceitam resultados finais AGP Kindia : Fête de l’Indépendance/Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique annonce le démarrage prochain des chantiers Inforpress Taxa de inflação situa-se em 1,2% em Fevereiro de 2019 com preços a diminuírem 0,1% face a Janeiro Inforpress Santo Antão: Delegação da Universidade Rutgers (EUA) na ilha com cooperação com municípios na agenda Inforpress Paul/Desporto: Edilidade sensibiliza Governo para construção do Estádio Municipal ANG Boeing diz que está a finalizar desenvolvimento do sistema do avião 737 MAX AIP Côte d’Ivoire/ Plaidoyer pour la création d’un commissariat de police à Diawala AGP GABON/Budget de l’Etat 2019: les ministres reprennent le pouvoir de la gestion et l’exécution des crédits budgétaires

Macky Sall bannit les « tracasseries et entraves indues » dans l’espace sénégambien


  13 Mars      46        Coopération (4983), Economie (22769),

   

Des envoyés spéciaux de l’APS : Mouhamed Tidiane Ndiaye et Birane Hady Cissé

Banjul (Gambie), 13 mars (APS) – Le président de la République, Macky Sall a appelé, mardi, à Banjul (Gambie), les Forces de défense et de sécurité du Sénégal et de la Gambie à « cesser toutes tracasseries et d’entraves indues » dans l’espace sénégambien.
« Nous disons aux responsables de la sécurité au niveau des frontières de ne plus faire aucune entrave indue à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sénégambien » a notamment dit M. Sall qui co-présidait avec son homologue Adama Barrow la cérémonie d’ouverture de la première session du Conseil présidentiel sénégambien.

Macky Sall a appelé à la poursuite des efforts pour une « lutte ferme contre toutes les entraves et barrières dans les points frontaliers et qui heurtent sérieusement le sentiment des uns et des autres ».

« Une rencontre s’est tenue dans ce sens à Karang (Sénégal). J’en appelle aux deux pays pour un examen de la déclaration de Karang et la mise en œuvre des recommandations sur la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace de la Sénégambie » a poursuivi M. Sall.

Il a préconisé l’installation de centres transfrontaliers pour une meilleure circulation des personnes et des biens en vue de faire de la Sénégambie un modèle d’intégration et un facteur de progrès économique.

MTN/BHC/PON

Dans la même catégorie