GNA USA, Saudi Arabia, Kuwait, Russia refuse to « welcome » Climate report GNA Ghana’s COP24 delegates engage in negotiations on adaption and mitigation GNA Earth tremor confirmed in parts of Accra MAP Affaire d’enlèvement d’une humanitaire italienne au Kenya: Un officier de la police judiciaire et un haut responsable du KWS parmi les suspects MAP Nigeria: deux soldats tués dans l’attaque d’une base militaire dans le nord du pays MAP Sénégal : le Programme triennal d’investissements mobilise près de 10 milliards euros ACP Le professeur Mwilanya présente les salutations du Chef de l’Etat à la population du Sud-Kivu ACP Le ministre de la Communication et des médias appelle la population de Lodja au patriotisme ACP Début de déploiement des observateurs électoraux de la SADC en RDC GNA 61 year old American wins Women’s 5K Run

Macky Sall bannit les « tracasseries et entraves indues » dans l’espace sénégambien


  13 Mars      42        Coopération (4802), Economie (21435),

   

Des envoyés spéciaux de l’APS : Mouhamed Tidiane Ndiaye et Birane Hady Cissé

Banjul (Gambie), 13 mars (APS) – Le président de la République, Macky Sall a appelé, mardi, à Banjul (Gambie), les Forces de défense et de sécurité du Sénégal et de la Gambie à « cesser toutes tracasseries et d’entraves indues » dans l’espace sénégambien.
« Nous disons aux responsables de la sécurité au niveau des frontières de ne plus faire aucune entrave indue à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sénégambien » a notamment dit M. Sall qui co-présidait avec son homologue Adama Barrow la cérémonie d’ouverture de la première session du Conseil présidentiel sénégambien.

Macky Sall a appelé à la poursuite des efforts pour une « lutte ferme contre toutes les entraves et barrières dans les points frontaliers et qui heurtent sérieusement le sentiment des uns et des autres ».

« Une rencontre s’est tenue dans ce sens à Karang (Sénégal). J’en appelle aux deux pays pour un examen de la déclaration de Karang et la mise en œuvre des recommandations sur la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace de la Sénégambie » a poursuivi M. Sall.

Il a préconisé l’installation de centres transfrontaliers pour une meilleure circulation des personnes et des biens en vue de faire de la Sénégambie un modèle d’intégration et un facteur de progrès économique.

MTN/BHC/PON

Dans la même catégorie