AIP Le CHR rassure sur sa volonté à devenir un centre de santé d’excellence AIP Des assistantes de directions se forment à la sauvegarde de données numériques AIP Côte d’Ivoire/ En fin de mission les ambassadeurs des Pays-Bas et de Belgique font leurs adieux au président Ouattara INFORPRESS Porto Novo: Borboleta “tuta absoluta” dizima culturas de tomate e repolho com prejuízos de milhares de contos INFORPRESS Fogo: Master plan de turismo das ilhas do Fogo e da Brava identifica duas dezenas de projectos prioritários AIP Côte d’Ivoire/ La seconde phase d’un projet de prévention contre les grossesses non désirées lancée à Méagui AIP Un mort et un blessé dans une collision de motos AIP Consultation populaire sur les causes des crises sociales à Divo APS POUR UNE ÉVALUATION DES PROGRAMMES DE GRATUITÉ DE LA CMU AIP Lancement à San Pedro des travaux d’aménagement d’espaces publics

Macky sall demande au gouvernement de payer les factures des universités privées


Dakar, 18 oct 2018 (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a invité mercredi le gouvernement à « accélérer » le paiement des factures de la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés.

« Le chef de l’État invite le gouvernement à accélérer le processus de règlement des factures relatives à la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur »,
annonce le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Cette instruction a été donnée au gouvernement en vue de l’ »amélioration des conditions d’enseignement et de recherche » dans les universités, affirme M. Guèye dans le communiqué publié à la fin
du conseil des ministres de ce mercredi.

Des étudiants orientés par le ministère de l’Enseignement supérieur dans des universités privées ont été renvoyés à cause du non-paiement de leurs frais de scolarité par l’État.

Le Cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal évalue à « plus de 16,4 milliards de francs CFA » le montant que doit l’État à ses membres au titre de
l’année académique 2017-2018.

Faute de pouvoir les inscrire tous dans les universités publiques, le gouvernement a entrepris depuis quelques années d’orienter une partie des bacheliers dans des universités privées et de prendre en charge le coût de leurs études.

Le communiqué du conseil des ministres annonce également que « le président de la République [a rappelé] au gouvernement la nécessité de veiller au suivi permanent de l’exécution, dans les délais
contractuels, des programmes de construction d’infrastructures pédagogiques et sociales ».

Macky Sall veut que ces délais soient respectés « dans l’ensemble des universités et établissements publics d’enseignement supérieur » que l’État est en train de faire construire.
ESF/BK

Dans la même catégorie