AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Macky sall demande au gouvernement de payer les factures des universités privées


Dakar, 18 oct 2018 (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a invité mercredi le gouvernement à « accélérer » le paiement des factures de la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés.

« Le chef de l’État invite le gouvernement à accélérer le processus de règlement des factures relatives à la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur »,
annonce le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Cette instruction a été donnée au gouvernement en vue de l’ »amélioration des conditions d’enseignement et de recherche » dans les universités, affirme M. Guèye dans le communiqué publié à la fin
du conseil des ministres de ce mercredi.

Des étudiants orientés par le ministère de l’Enseignement supérieur dans des universités privées ont été renvoyés à cause du non-paiement de leurs frais de scolarité par l’État.

Le Cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal évalue à « plus de 16,4 milliards de francs CFA » le montant que doit l’État à ses membres au titre de
l’année académique 2017-2018.

Faute de pouvoir les inscrire tous dans les universités publiques, le gouvernement a entrepris depuis quelques années d’orienter une partie des bacheliers dans des universités privées et de prendre en charge le coût de leurs études.

Le communiqué du conseil des ministres annonce également que « le président de la République [a rappelé] au gouvernement la nécessité de veiller au suivi permanent de l’exécution, dans les délais
contractuels, des programmes de construction d’infrastructures pédagogiques et sociales ».

Macky Sall veut que ces délais soient respectés « dans l’ensemble des universités et établissements publics d’enseignement supérieur » que l’État est en train de faire construire.
ESF/BK

Dans la même catégorie