MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

MACKY SALL DEMANDE LA SUPPRESSION DU STATUT DES VILLAGES DE RECLASSEMENT SOCIAL


  4 Février      17        Politique (15305),

   

Dakar, 3 fév (APS) – Le chef de l’Etat a demandé mercredi au gouvernement de procéder à la « suppression définitive » du statut social des villages de reclassement des lépreux, la lèpre étant, selon lui, éradiquée au Sénégal depuis 2015.

« Rappelant l’éradication de la lèpre depuis 2015 », Macky Sall « demande au ministre de la Santé et de l’Action sociale d’engager le processus d’abrogation, avant la fin du mois de mars 2021, du cadre juridique relatif aux villages de reclassement social », indique le communiqué du Conseil des ministres.

Ce cadre juridique doit être abrogé « en vue de la suppression définitive du statut spécial de ces localités et établissements humains », ajoute la même source.

La lèpre a été éradiquée au Sénégal depuis 2015, selon le président de la République, ce qui constitue « une performance notable de notre système de santé ».

Les villages de reclassement social, fondés depuis plusieurs décennies, servaient à accueillir des personnes atteintes de la lèpre. Il en existe dans plusieurs régions du pays.

Leur statut juridique doit être supprimé en vue de « la consolidation de l’inclusion sociale », selon le communiqué du Conseil des ministres.

Dans la même catégorie