APS PRIX FAAPA 2021 : L’AIP ET L’AGP COURONNÉES APS LE SALON ‘’MADE IN SÉNÉGAL’’, UN ESPACE ‘’MARKETING’’ POUR LES PRODUITS SÉNÉGALAIS, SELON SA PROMOTRICE APS LA CAF APPROUVE LE MONDIAL TOUS LES DEUX ANS ET LA SUPER LIGUE FERMÉE APS FIDAK : AMINATA ASSOME DIATTA SATISFAITE DU NIVEAU D’AVANCEMENT DES CHANTIERS DU CICES APS DÉMARRAGE DE LA 2ÈME ÉDITION DU GRAND CARNAVAL DE DAKAR APS LE JARAAF AUTORISÉ À RECEVOIR AU STADE IBA-MAR-DIOP APS UN INGÉNIEUR SOULIGNE L’IMPORTANCE DES DONNÉES DANS LA SOUVERAINETÉ NUMÉRIQUE APS KOLDA : MISE EN GARDE DU MÉDECIN-CHEF CONTRE L’AUTOMÉDICATION APS LANCEMENT D’UNE ÉTUDE DE VULNÉRABILITÉ AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS LOUGA : LES ÉLEVEURS VEULENT UNE SOLUTION AUX DIFFICULTÉS DE LEUR SECTEUR

MACKY SALL : « IL FAUT QUE LES CIMENTIERS ACCEPTENT DE PAYER DES TAXES »


  18 Décembre      32        Politique (19501),

   

Paris, 18 déc (APS) – Le chef de l’Etat, Macky Sall, a appelé mardi
les cimenteries implantées au Sénégal à « accepter de payer des taxes ».

« Je dis à nos amis cimentiers […] qu’ils doivent accepter de payer les
taxes. Un Etat aussi vit de taxes […] », a laissé entendre le président
Sall, en présidant le Forum des investisseurs privés du Sénégal,
organisé au lendemain de la rencontre avec les partenaires techniques
et financiers.

Pour le président Sall, « on ne peut pas avoir un secteur aussi
important que le secteur du ciment et qu’on ne paye pas des impôts sur
son activité ».

« Nous avons vraiment des engagements très forts sur l’emploi des
jeunes, la sécurité. Nous sommes dans la zone sahélienne, vous
connaissez les défis en matière de sécurité. Il faut que les activités
économiques paient l’impôt là où est créée la richesse. C’est valable
pour le pétrole, le gaz, les mines », a-t-il martelé.

Le président de la République déclare que l’Etat et « les secteurs
épargnés » doivent « travailler ensemble sur le minimum qui ne peut pas
ne pas être fait ».

Il a plaidé à cet effet pour un soutien du Fonds monétaire
international (FMI) pour notamment « aider » le Sénégal à « développer
des outils » dans ce sens.

Le président Sall estime également que le foncier doit « générer
quelques revenus pour permettre à l’Etat de poursuivre ses politiques
d’aménagement ».

Dans la même catégorie