MAP Le Burkina Faso éliminé de la CAN-2019 MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines ANGOP Hyundai va monter des véhicules en Angola ANGOP Sonangol a un nouveau navire de forage MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Le criquet un plat savoureux au Niger… MAP Sur Très Hautes Instructions Royales, envoi d’une aide humanitaire d’urgence aux victimes du cyclone Idai au Mozambique ANGOP Le Gouvernement veut une presse véritablement publique ANGOP L’Angola a besoin de 450 stations météorologiques

Mahammed Dionne :  »nous avons beaucoup à apprendre de la chine »


  19 Juillet      38        Développement durable (3796),

   

Dakar, 19 juil 2018 – (APS) – Le continent africain « a beaucoup à apprendre de la Chine » dont la réussite sur le plan économique tient notamment à son état d’esprit, a estimé jeudi à Dakar le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

« L’Afrique a beaucoup à apprendre de la Chine qui a su apprivoiser la technologie, qui a su dompter le savoir et le savoir-faire, qui a su aller à la conquêtes des marchés », a-t-il dit.

Le Premier ministre s’exprimait à l’ouverture d’un symposium sino-africain portant sur « la pensée du président chinois Xi Jinping » relativement à la résolution de la pauvreté et au développement de la coopération sino-africaine.

Selon le chef du gouvernement sénégalais, le continent africain « a beaucoup à apprendre de la Chine qui a, en quelques décennies, pu devenir une puissance économique et géostratégique majeure, dont la voie et l’action comptent à travers le monde ».

« Une des clefs de cette réussite réside, me semble-t-il, moins dans le potentiel matériel que dans l’état d’esprit », a fait valoir Mahammed Boun Abdallah Dionne.

La Chine « ne s’est pas réveillée riche » et son peuple « a fait preuve et continue de faire preuve d’un état d’esprit marqué par la discipline, la rigueur, l’ardeur au travail et le sens de l’organisation », pour atteindre le niveau de développement actuel du pays.

« Ces qualités, on les développe en soi. On ne les fabrique dans aucune une usine. On ne les achète dans aucune boutique », a insisté le Premier ministre, en faisant remarquer que l’un des « grands mérites » de l’actuel président chinois Xi Jinping est d’avoir « su conforter et prolonger cette dynamique combative et résiliente de son peuple ».

Il s’est dit convaincu qu’avec la Chine, le Sénégal et l’Afrique « pourront toujours compter sur un partenaire fiable et fidèle en amitié pour mener et gagner solidairement le combat contre la pauvreté ».

BHC/BK

Dans la même catégorie