MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mardi 26 janvier ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 77 NOVOS CASOS E 61 RECUPERADOS NAS ÚLTIMAS 24 HORAS MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo

« MALADIE DES GENS DE MER’’ : MACKY SALL POUR « UN SUIVI RAPPROCHÉ »


  26 Novembre      4        Santé (8734),

   

Dakar, 25 nov (APS) – Le chef de l’Etat Macky Sall a dit mercredi attendre du gouvernement « un suivi rapproché » de la problématique de la maladie des gens de mer touchant certains pêcheurs et une « surveillance renforcée des risques de pollution des eaux sur notre espace maritime ».

Macky Sall, abordant en Conseil des ministres « la problématique de la maladie des gens de mer qui touche certains pêcheurs’’, a demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale et à son collègue chargé de l’Environnement et du Développement durable, « de faire un suivi rapproché de ce phénomène en vue d’en déterminer les causes ».

« Il demande également au ministre de l’Environnement et du Développement durable de veiller avec le ministre des Forces armées, le ministre des Pêches et de l’Economie maritime et la HASSMAR, à la surveillance renforcée des risques de pollution des eaux sur notre espace maritime’’, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Une mystérieuse maladie dermatologique a fait son apparition au Sénégal, principalement dans les zones de pêche, touchant des personnes récemment en mer dont au moins 1004 ont été atteintes de cette maladie toutefois pas contagieuse, selon le ministre de la Santé et de l’Action socoiale.

« A ce jour, au niveau des investigations, il n’y a aucun cas secondaire. Autrement, il n’y a pas de contamination’’, de même qu’il « n’y a pas de risques par rapport à la consommation du poisson’’, a-t-il déclaré, mardi, lors d’une conférence de presse de plusieurs membres du gouvernement.

« Tous les cas ont évolué favorablement sous traitement médical sans complication ni aggravation des lésions. Les résultats des examens biologiques effectués n’ont pas révélé de causes infectieuses. Mais d’autres investigations sont en cours sur la base d’hypothèses successives’’, a assuré Abdoulaye Diouf Sarr.

Dans la même catégorie