APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS APS ABDOUL LATIF COULIBALY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DE LA PRÉSIDENCE AGP Boké/ 1.540 panneaux solaires offerts à 51 villages de la préfecture AGP Lancement du projet ‘’Développer l’Agriculture commerciale en Guinée’’ dans la Région AGP Conakry/Coup de pouce des autorités aux bouchers et vendeurs de bétails AGP Des insuffisances relevées en 2018 au Crédit Rural de Guinée NAN NCC advocates broadband development to drive industrial revolution APS ABDOU KARIM SALL S’ENGAGE POUR LA SAUVEGARDE DU PARC DE NIOKOLO KOBA APS ALIOU CISSÉ DOIT TROUVER « LA BONNE FORMULE’’ POUR LA COHABITATION AU SEIN DE LA TANIÈRE, SELON EL HADJ DIOUF

Mali : 42 millions dollars de la BM pour l’autonomisation des femmes


Rabat, 03 sept. 2015 (Mali) – Le gouvernement malien a mis en place un nouveau programme pour la promotion de l’autonomisation des femmes qui sera financé par la Banque mondiale (BM) à hauteur de 42 millions dollars US, a-t-on appris de source officielle.

Cette initiative, dite ‘’d’assistance technique aux femmes et de création de conditions de dividendes démographiques’’, devra contribuer à ‘’l’autonomisation des femmes et des filles par une diminution du taux d’abandon scolaire au secondaire chez les filles et par une amélioration des connaissances relatives à la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle chez les filles et les femmes participantes’’, précise-t-on.

Cette initiative, qui sera conduite par le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), favorisera également ‘’un engagement accru dans les activités de renforcement des connaissances pratiques et une augmentation des activités génératrices de revenus chez les jeunes femmes participant au projet’’.

Il s’agit aussi de promouvoir ‘’l’accès aux produits contraceptifs de qualité et l’accès au personnel de santé reproductive et maternelle de qualité’’.

Le Mali est le deuxième pays après le Niger à signer avec la Banque mondiale l’accord de financement du Projet régional pour l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel.

L’objectif à long terme du projet est ‘’d’appuyer les efforts du gouvernement pour atteindre un dividende démographique, c’est-à-dire une structure par âge de la population marquée par une plus forte proportion d’actifs, afin de générer des gains supplémentaires de croissance économique, comme plusieurs pays émergents ont pu le faire’’, selon le FNUAP. (MAP)

TB/SI

Dans la même catégorie