AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

Mali : 7.877 entreprises et sociétés créées en 2015


  24 Février      43        Economie (24312), Entreprises (1270),

   

Rabat, 24 fév. 2016 (MAP)- Quelque 7.877 entreprises et sociétés ont été créées au Mali de janvier à décembre 2015, soit une hausse de 18,8pc par rapport à 2014, selon l’Agence pour la promotion des investissements (API).

L’année 2015 a été la plus importante des six dernières années (2010-2015) en matière de création d’entreprises, indique la même source, précisant que ‘’cent milliards FCFA (1 euro = 656 FCFA) de projets d’investissements ont également été agréés’’, au cours de l’année précédente.
Créée en 2005 et placée sous la tutelle du ministère de l’Industrie, des Investissements et du Commerce, l’API, à travers son Guichet unique, « offre un point d’entrée unique pour toutes les procédures de création d’entreprises, d’assistance aux investisseurs et de délivrance d’agréments au code des investissements du Mali’’.
Au Mali, les principales entreprises économiques opèrent dans les secteurs d’exploitation minière, de télécommunication, de production et de distribution d’électricité, d’importation et de distribution des hydrocarbures et de vente de véhicules importés.
L’économie malienne est basée essentiellement sur l’agriculture et l’élevage qui représentent 44pc du PIB et emploient 80pc de la population active.
La pêche et la cueillette sont d’autres activités de subsistance de la population, selon l’API, qui précise que ’’les réformes engagées à partir du début des années 1990 et la mise en valeur du potentiel minier, notamment l’Or, ont contribué à la relance de l’économie qui connaît depuis 1994 une croissance moyenne de 5pc’’.(MAP)

TB—BI.
LA.

MAP 241414 GMT fév 2016

Dans la même catégorie