GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Mali: Paris « condamne avec la plus grande fermeté » la mutinerie à Kati


  18 Août      10        Politique (11187),

   

Paris, 18/08/2020 (MAP) – La France a « condamné avec la plus grande fermeté » la mutinerie, qui s’est engagée mardi à Kati au Mali, a déclaré le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

« La France partage pleinement la position exprimée par la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans le communiqué qu’elle vient de faire paraître et qui appelle au maintien de l’ordre constitutionnel et exhorte les militaires à regagner sans délai leurs casernes », a souligné le chef de la diplomatie française dans un communiqué.

Il a indiqué que « la France réaffirme avec force son plein attachement à la souveraineté et à la démocratie maliennes », notant que les autorités françaises au plus haut niveau « restent très attentives » à l’évolution de la situation dans le pays africain.

La presse de l’hexagone rapporte de son côté que le président Emmanuel Macron s’est entretenu de la situation avec le président Ibrahim Boubacar Keïta et ses homologues nigérien Mahamadou Issoufou, ivoirien Alassane Ouattara et sénégalais Macky Sall.

M. a exprimé « son plein soutien aux efforts de médiation en cours de la CEDEAO », ajoutent les médias citant l’Elysée.

Pour sa part, l’Union africaine a condamné énergiquement l’arrestation du Président malien, le Premier ministre et autres membres du gouvernement malien et appelé à leur libération immédiate.

Dans un communiqué publié mardi soir, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a condamné fermement toute tentative de changement anticonstitutionnel et appelé les mutins à cesser tout recours à la violence et au respect des institutions républicaines.

Dans la même catégorie