AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

Mali : Signature d’une convention de partenariat entre le ministère des Maliens de l’extérieur et la BIM, filiale du groupe Attijariwafa bank


Rabat, 15 sept. 2015 (MAP) – Une convention de partenariat a été signée, lundi à Bamako, entre le ministère des Maliens de l’extérieur et la Banque internationale pour le Mali (BIM), filiale du groupe Attijariwafa bank, rapportent des médias locaux.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence des ministres des Maliens de l’extérieur Abdourhamane Sylla, de la Promotion des Investissements et du Secteur privé, M. Mamadou Gaoussou Diarra, et de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra, précisent les quotidiens +L’Essor+ et +L’Indépendant+.

A travers ce partenariat, la BIM « entend inciter les Maliens de l’extérieur à investir davantage au pays », a souligné son directeur général, Hassen Ouastani, dont les propos ont été relayés mercredi par le journal

+L’Essor+, relevant que « la Banque internationale pour le Mali se veut être un acteur majeur dans la réalisation des orientations du gouvernement pour juguler le fléau dévastateur de la migration à l’étranger ».

« Pour ce faire, en sa qualité de banque citoyenne et comme contribution au développement socio-économique du pays, elle (BIM) va appuyer les efforts du ministère des Maliens de l’extérieur dans la valorisation du capital humain et financier de la diaspora malienne dans les domaines suivants : accueil des Maliens de l’extérieur aux aéroports de Bamako et Kayes, sponsoring des manifestations organisées par le ministère, tournées d’information et de sensibilisation des Maliens de l’extérieur sur les filières porteuses pour un investissement au pays, baisse du coûts des transferts de fonds à un taux préférentiel, mise à leur disposition d’une offre de produits adaptés notamment les produits +rapatriement corps+ et +crédit immobilier+ », croit savoir la publication.

Le journal s’est fait écho, par ailleurs, des propos du ministre des Maliens de l’extérieur, Abdourhamane Sylla, qui a jugé que « la signature de cette convention de partenariat survenait à point nommé ».

« Elle contribuera à renforcer l’efficacité des actions menées par son département dans la mise en œuvre du plan d’action de la politique nationale de migration. Elle sera également un moyen efficace de promotion des investissements productifs des Maliens de l’extérieur », a affirmé le ministre malien.

De son côté, le ministre malien de l’Economie et des Finances a « encouragé ce partenariat et espéré qu’il se traduise par un regain d’activités dans son secteur », précise le journal.

Le ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur privé a lui aussi félicité les signataires de l’accord pour l’initiative et surtout pour l’opportunité qu’elle va créer, ajoute la publication.

Les Maliens résidant à l’étranger, estimés à plusieurs millions, constituent un fort potentiel de développement du pays avec des transferts de fonds estimés à 431 milliards Fcfa par an (environ 657 millions euros), soit 11 pc du PIB.

TB—BI.

HA.

Dans la même catégorie