GNA NCCE calls for reinforced security patrols along Ghana borders AIP Le déficit du solde budgétaire estimé à 4,7% en 2022 contre 5,6% en 2021 (Conseil des ministres) ANP Fin à Dosso de l’atelier de formation des acteurs clés chargés d’élaborer le PDES 2022-2026 AIP La Côte d’Ivoire rehausse son ambition de réduire ses émissions de gaz à effet de serre AIP Le ministre ivoirien de l’Agriculture annonce la disponibilité du fonds COVID-19 pour la filière café-cacao AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR)

MALNUTRITION : DAKAR PARMI LES BÉNÉFICIAIRES D’UN DON DE PLUS DE 500 MILLIONS DE FRANCS DE PÉKIN


  3 Novembre      27        Société (36379),

   

Dakar, 3 nov (APS) – Le Sénégal figure parmi les six pays africains bénéficiaires d’un don de 564 millions de francs Cfa destinés à appuyer les efforts de lutte de l’UNICEF contre la malnutrition aigüe sévère dans un contexte de pandémie de Covid-19, a appris l’APS mardi.

’’Dans le cadre de la riposte contre le COVID-19, la Chine a fait un don de 564 millions de Frcfa pour accélérer les efforts de l’UNICEF pour améliorer la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère’’, rapporte un communiqué.

Le Sénégal est l’un des six pays bénéficiaires de ce soutien financier dans le cadre de la coopération entre l’UNICEF et la Chine contre la COVID-19 à travers le mécanisme du Fonds d’assistance à la coopération Sud-Sud de la Chine, indique le texte.

Il précise que l’UNICEF va continuer à appuyer dans le cadre de ce partenariat les efforts du Gouvernement dans la prise en charge de la malnutrition en garantissant la fourniture des intrants nutritionnels tels que les aliments thérapeutiques prêts à l’emploi et des médicaments essentiels.

Il est attendu de la matérialisation de ce partenariat, la prise en charge de 17.355 enfants âgés de moins de cinq ans, souligne le communiqué qui ajoute qu’au au moins cinq régions du Nord et de l’Est du Sénégal, les plus touchées par la malnutrition aigüe sévère seront ciblées notamment, Diourbel, Louga, Matam, Tambacounda et Saint Louis.

Dans la même catégorie