ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon GNA Rebecca Foundation funds Okaikoi South Ultramodern Community Library APS UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE EN GESTATION

MALNUTRITION : DAKAR PARMI LES BÉNÉFICIAIRES D’UN DON DE PLUS DE 500 MILLIONS DE FRANCS DE PÉKIN


  3 Novembre      9        Société (25538),

   

Dakar, 3 nov (APS) – Le Sénégal figure parmi les six pays africains bénéficiaires d’un don de 564 millions de francs Cfa destinés à appuyer les efforts de lutte de l’UNICEF contre la malnutrition aigüe sévère dans un contexte de pandémie de Covid-19, a appris l’APS mardi.

’’Dans le cadre de la riposte contre le COVID-19, la Chine a fait un don de 564 millions de Frcfa pour accélérer les efforts de l’UNICEF pour améliorer la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère’’, rapporte un communiqué.

Le Sénégal est l’un des six pays bénéficiaires de ce soutien financier dans le cadre de la coopération entre l’UNICEF et la Chine contre la COVID-19 à travers le mécanisme du Fonds d’assistance à la coopération Sud-Sud de la Chine, indique le texte.

Il précise que l’UNICEF va continuer à appuyer dans le cadre de ce partenariat les efforts du Gouvernement dans la prise en charge de la malnutrition en garantissant la fourniture des intrants nutritionnels tels que les aliments thérapeutiques prêts à l’emploi et des médicaments essentiels.

Il est attendu de la matérialisation de ce partenariat, la prise en charge de 17.355 enfants âgés de moins de cinq ans, souligne le communiqué qui ajoute qu’au au moins cinq régions du Nord et de l’Est du Sénégal, les plus touchées par la malnutrition aigüe sévère seront ciblées notamment, Diourbel, Louga, Matam, Tambacounda et Saint Louis.

Dans la même catégorie