MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

Malnutrition : plus de 109.000 enfants dépistés trimestriellement à Kolda (responsable)


  8 Décembre      14        Santé (14165),

   

Kolda, 8 déc (APS) – Le bureau régional du secrétariat exécutif du conseil national du développement de la nutrition (CNDN) de Kolda (sud) a réalisé par trimestre, entre 2018 et 2020, le dépistage de la malnutrition chez 109.219 enfants, a appris l’APS de son responsable, Idrissa Kane.

Pour ce qui concerne les enfants dont on suspecte qu’ils souffre de malnutrition, « on est à 109.219 enfants dépistés par trimestre dont les 3.477 sont pris en charge, avec un paquet de services bien déterminés”, a-t-il déclaré.

Idrissa Kane s’entretenait avec des journalistes, mercredi, à l’issue d’un comité régional développement (CRD) consacré au suivi de toutes les activités liées à la nutrition dans la région de Kolda.

“Parmi ces enfants dépistés, a-t-il indiqué, il y en a qui sont dans un bon état nutritionnel, mais il y en a d’autres qui sont dans un état nutritionnel modéré qu’on prend en charge dans nos services, et les enfants malnutris aiguës”.

Il a signalé que “les enfants souffrant d’une malnutrition aiguë sévère sont référés vers les structures sanitaires où ils sont pris en charge”. Outre la malnutrition, ces enfants souffrent aussi de maladies.

En plus des enfants malnutris, 27.459 autres enfants des départements de Kolda, Médina Yoro Foula et Vélingara bénéficient d’un suivi de la croissance tous les trois mois.

“Le défi, c’est de procéder au dépistage de la malnutrition de tous les enfants, car aussi bien pour les enfants pris en charge au niveau communautaire que les enfants pris en charge dans les structures de santé, le taux de récupération se rapproche de 100%”, a-t-il relevé.

Dans cette perspective, Idrissa Kane a insisté sur “la nécessité de veiller sur le dépistage de ces enfants pour leur assurer une meilleure prise en charge”.

“Quand on ne dépiste pas un enfant, on ne sait pas dans quel état nutritionnel il est alors qu’avec une malnutrition aiguë sévère, il est proche de la mort”, a-t-il fait valoir.

Dans la même catégorie