APS AFROBASKET MASCULIN 2021 : LE SÉNÉGAL DÉMARRE LES ÉLIMINATOIRES CONTRE LE KENYA APS UN ANCIEN INTERNATIONAL PARIE SUR LA GÉNÉRATION ACTUELLE POUR UN SACRE CONTINENTAL AIP Météo: des activités pluvio-orageuses annoncées dans le Sud du pays (Sodexam) AIP Ouverture de a 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ouverte AIP Près de 4600 personnes vivent de la pêche à Sassandra AIP Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané Inforpress Presidente da Câmara Municipal do Porto Novo destaca importância da formação de cuidadores de dependentes Inforpress São Vicente: CNPD espera mudança de lei de protecção de dados ainda este ano ANP Lancement à Tahoua du festival des diversités culturelles sous le sceau de la paix, l’inclusion sociale et le développement GNA GES Directors, PROs urged to intensify education on the GLRP

MAMADOU TALLA INSISTE SUR ’’LE DIALOGUE DE GESTION’’ AVEC TOUS LES ACTEURS


  3 Novembre      7        Education (3847),

   

Saly-Portudal (Mbour), 2 nov (APS) – Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a indiqué qu’une gouvernance ‘’efficace et efficiente’’ du système éducatif doit mettre l’accent sur le dialogue de gestion avec toutes les familles d’acteurs.

‘’Bâtie sur les principes de la gestion axée sur les résultats, une gouvernance efficace et efficiente du système éducatif doit mettre l’accent sur le dialogue de gestion avec tous. Par le dialogue, elle engage toutes les familles d’acteurs dans les processus de définition et d’évaluation des politiques’’, a expliqué le ministre.

Il s’exprimait lundi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), au cours d’un atelier de préparation de la rentrée des classes 2020-2021, organisé par son département sur le thème ‘’gouvernance efficace et efficiente pour un système éducatif inclusif, résilient et performant’’.

‘’Je reste convaincu que si elle est bien menée, la gouvernance doit permettre une amélioration de la qualité des services offerts aux usagers. Dans le domaine de l’éducation, elle se traduit par une célérité dans les circuits administratifs et induit ainsi une réduction des risques de perturbation’’, a poursuivi Mamadou Talla.

Selon lui, ’’en situation d’urgence comme c’est le cas actuellement avec la pandémie à Covid-19, la gouvernance du secteur de l’éducation ne sera efficace et efficience que si elle arrive à mettre en place les fondations d’un système éducatif inclusif, résilient et performant’’.

‘’La résilience pose en fait l’éternelle question de l’adaptation du système éducatif’’, a indiqué, M. Talla, soulignant que ’’l’évolution de notre politique éducative a démontré que quelles que soient les situations, notre système a toujours trouvé les ressorts nécessaires pour s’adapter à son environnement’’

‘’Aujourd’hui, c’est à nous qu’incombe la responsabilité d’opérer la révolution qu’impose le développement d’un système éducatif post-Covid. Dans cette optique, mais de manière plus urgente et pour la présente année scolaire, la question de la prise en charge des élèves des classes intermédiaires et des élèves en difficulté d’apprentissage, nous interpelle’’, a-t-il fait noter.

Pour diminuer l’impact de la pandémie dans le domaine scolaire, Mamadou Talla a estimé qu’il faut ‘’nécessairement’’ tout faire pour maximaliser le temps de travail et développer des stratégies palliatives différenciées.

‘’Pour le réussir, dit-il, il faut l’implication des organisations syndicales, des parents, des partenaires au développement’’. ‘’Il nous faut aussi renforcer l’esprit d’équipe, être plus prompts et plus solidaires dans les décisions’’, a plaidé le ministre.

Pour lui, ’’un système éducatif performant doit se donner les moyens, pour cette année en particulier, d’analyser régulièrement ses pratiques pour tirer les leçons des diverses expériences et consolider les bonnes pratiques et permettre leur large diffusion auprès de la communauté’’.

Dans la même catégorie