ACP Pour la redynamisation du partenariat entre le ministère du Genre et les partenaires au développement ACP La situation de crise d’ordre politique dans la province de la Tshopo soumise au Chef de l’Etat ACP Le président F. Antoine Tshisekedi ordonne l’application de la loi sur la sous-traitance en RDC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de Grand Bassam engagé à booster le développement et préserver la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Café-cacao : La BNI décaisse 108 milliards de FCFA pour accompagner les acteurs de la filière AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders communautaires libériens et ivoiriens formés à la cohésion sociale à Danané AGP Covid-19 : Six mois après, le bilan épidémiologique est en baisse au Gabon AGP Gabon : Franck Nguéma présente sa politique sportive au Premier ministre MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)

Mamou: plusieurs citoyens vivent de la production de la patate douce à Dounet.


  3 Septembre      5        Agriculture (1512),

   

Mamou, 03 sept (AGP)- La patate douce est une culture de haute valeur socio- économique qui est produite dans la sous-préfecture de Dounet, située à 30 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou sur la nationale Mamou-Dabola.

De l’indépendance jusqu’à nos jours, Dounet est réputée gros producteur de patates dans la région administrative de Mamou.

Selon Mody Amadou Samba Sow, communément appelé Samba France, chef de ligne du syndicat des transporteurs de patates de Dounet, du 18 au 24 août 2020, 5.248 tonnes de patates douces ont été transportées et revendues à Conakry et dans les préfectures environnantes.

Les greniers de production sont: les districts de Hindé, Soumbalako, Bassambaya, Fatouya et Sobéya.

Cependant la production baisse d’année en année. En 2017 par exemple, plus de 8.000 tonnes étaient transportées par semaine.

Aux dires de Mamadouba Camara, chef section agricole de Dounet, la mauvaise pluviométrie, la rareté des boutures, le manque de grillage et le manque de lieux de conservation seraient les causes de cette baisse.

Dans la même catégorie