ATOP OTI/PROGRAMME DE REPARATION DES VICTIMES DES TROUBLES SOCIOPOLITIQUES: HCRRUN ENTAME L’INDEMNISATIOIN DES VICTIMES NON-VULNERABLES DANS LE GRAND OTI ATOP KLOTO/ GESTION DE L’AIRE PROTEGEE D’AMOU-MONO : L’UAVGAP S’INSPIRE DES EXPERIENCES DE MISSAHOE ATOP LITTERATURE : L’OUVRAGE « CONSTITUTIONS ET REGIMES POLITIQUES DU TOGO DE 1960 A NOS JOURS » DU PROFESSEUR KOFFI AHADZI-NONOU RENDU PUBLIC ATOP GARANTIE UNIQUE DU TRANSIT ROUTIER INTER-ETATS DE LA CEDEAO : LES ACTEURS ECLAIRES SUR LE MECANISME ET LA PROCEDURE GNA We are not happy with your actions-Regent of Tefle Tademe condemns separatist group GNA Ghana records 1,585 road crash deaths in eight months GNA Bayport Savings and Loans records impressive half-year results GNA MTN Ghana awards scholarships to 50 students in Northern Sector GNA Young people asked to utilise family planning services GNA GHS calls for media support to eradicate malaria

Mamou/administration : Ouverture de la session du conseil administratif préfectoral 2020


  24 Août      8        Politique (11367),

   

Mamou, 24 Août (AGP)- La première session du Conseil Administratif Préfectoral (CAP) de Mamou a débuté lundi 24 Août, dans la commune urbaine de Mamou, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

 

76 membres statutaires prennent part aux travaux dudit conseil qui va durer deux (2) jours.

 

Il sera essentiellement question de passer en revue les rapports d’activités par service pour l’exercice 2019 et des perspectives pour 2020.

 

Les travaux se tiennent sous la présidence du préfet en présence des responsables des différents services, des collectivités, et des partenaires techniques et financiers de la préfecture.

 

Pour le préfet de Mamou, Mory Diallo, les CAP est l’instance la plus importante dans le cadre de la gestion des affaires publiques au niveau de l’administration préfectorale.

 

« C’est une rencontre d’échange entre les principaux acteurs du développement, notamment le préfet et son cabinet, les secrétaires généraux, les sous-préfets, les maires, les directeurs et chefs des services préfectoraux, et l’ANAFIC qui accompagnent les collectivités. Tout le monde se met ensemble pour passer en revue les actions qui ont été développées au courant de l’année écoulée, et voir dans les perspectives ce qu’il y a lieu de faire pour l’année à venir », a indiqué le préfet.

 

Mory Diallo a ajouté qu’au cours de ces 2 jours, tous les problèmes qui assaillent le développement de la préfecture seront passés au peigne fin.

 

« Au niveau des collectivités locales, les 14 que compte notre préfecture, on va voir quels sont les programmes de développement qui sont élaborés et assortis du Plan Annuel d’Investissement (PAI) au niveau de chaque commune. Mais aussi, au niveau des différents services préfectoraux, il y a des plans d’actions qui ont été élaborés l’année écoulée, quels ont été les niveaux d’exécution et les impacts, les résultats auxquels on a abouti pour envisager de nouvelles perspectives pour l’année 2020. Comme vous le savez, le président de la République a pris une grande initiative qui va dans le sens de l’autonomisation de nos collectivités », a-t-il dit.

 

Les débats porteront également sur le renforcement de la lutte contre la propagation du COVID-19, dans la préfecture de Mamou qui compte 23 cas positifs dont cinq (5) hospitalisations.

 

Aussi la poursuite de la réalisation des infrastructures socioéconomiques avec l’ANAFIC, notamment l’achèvement et l’équipement du centre d’accueil de Ouré-Kaba.

 

Et la construction et l’équipement d’une école primaire de 3 Salles de classe, une Direction, un Magasin et deux Blocs latrines à Kountaya, District de Madina avec le Fonds Sectoriel de l’éducation.

Dans la même catégorie