AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Mamou/banditisme : 5 millions GNF et plusieurs objets de valeur emportés dans l’attaque d’un véhicule de transport


  28 Décembre      13        Travaux publics (327),

   

Mamou, 28 déc. (AGP)- Après les attaques armées sur deux (2) véhicules la semaine dernière à Petel Balia, dans la commune urbaine de Mamou et dans la sous-préfecture de Dounet, préfecture de Mamou où les assaillants armés avaient emporté plus de 200 millions, une autre attaque s’est produite dans la matinée du dimanche 27 décembre 2020 aux environs de 6 heures (TU).

 

L’attaque a eu lieu à Bouloukountou, localité située à 10 kilomètres du centre-ville de Mamou sur la nationale Mamou-Kindia.

 

Les quatre (4) assaillants armés de PMAK à bord de deux (2) motos, ont attaqué le véhicule de transport en commun en provenance de Mamou pour Conakry.

 

Rencontré sur place, le chauffeur Elhadj Mamadou Lamarana, a dit que les quatre (4) individus armés ont immobilisé le véhicule avant de dépouiller les passagers.

 

« Ils m’ont tapé avec l’arme. Ils ont retiré une somme de 4 200 000 francs guinéens que j’avais sur moi. Un autre passager a perdu aussi 345.000 francs guinéens. Des téléphones et les sacs appartenant aux passagers ont été aussi emportés par les présumés bandits », a expliqué le chauffeur du véhicule.

 

Pour Mamadou Salifou Diallo, secrétaire général du syndicat des transporteurs et mécanique générale (CNTG) de Mamou, les attaques nocturnes sont devenues récurrentes dans la préfecture de Mamou et demande aux usagers des différents axes routiers de la ville carrefour de s’abstenir de voyager la nuit.

 

« Nous continuons de sensibiliser les chauffeurs afin qu’ils cessent de voyager la nuit. Et aux passagers de ne plus voyager avec de l’argent. Nous conseillons les usagers de la route de déposer leur argent dans les agences de transfert agréé pour pouvoir retirer en toute sécurité, une fois sur le lieu de destination», a-t-il dit.

Dans la même catégorie