AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Mamou/banditisme : Trois présumés coupeurs de route arrêtés et présentés à la presse


  9 Février      13        Société (29567),

   

Mamou, 08 fév (AGP)- Les forces de défense et de sécurité de Mamou, ont lancé récemment une vaste opération contre les bandits qui commettent des braquages sur le long des axes routiers de la ville carrefour (Mamou). Des nouvelles interpellations ont eu lieu après celles du vendredi 29 janvier 2021.
Samedi 06 février 2021, trois (3) présumés coupeurs de route, (tous des taxi-motards), arrêtés il y a quelques jours, ont été présentés à la presse. Ils ont été arrêtés avec 4 motos.
Au cours d’un point de presse, El hadj Sidiki Camara, procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, a indiqué que c’est suite à une perquisition effectuée à Petel Balia, que des armes et une pièce d’identité ont été retrouvées.
« Suite à la perquisition qui a permis de découvrir et saisir les deux (2) armes à feu (1 PMAK et 1 TT30), les enquêteurs ont réussi à saisir une carte d’identité nationale. La personne dont l’adresse figurait sur cette carte était en cavale. Les enquêteurs se sont mis aussitôt à sa recherche. A partir de sa cachette, il commandait deux (02) plaques d’immatriculation pour deux (02) de ses motos, qui leur servaient à commettre les cas de vol à mains armées, dans le but de pouvoir s’enfuir.
Malheureusement pour lui, les traces de ces plaques nous permettaient d’interpeller d’abord ses deux (02) présumés coauteurs avant lui-même dans la zone de Linsan alors qu’il s’apprêtait à quitter définitivement Mamou sur une moto. Selon toute vraisemblance et suite aux renseignements à notre disposition, ce suspect est le cerveau de tous les braquages enregistrés dans notre région ces derniers temps», a expliqué le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.
Il s’agit de Thierno Hamidou Diallo alias «Imam», né en 1996 à Kegneko, conducteur taxi-moto, domicilié au quartier Petel Balya, marié et père de trois (3) enfants. Il a été déjà condamné par une des juridictions de Conakry à cinq (5) mois de prison ferme qu’il a purgés à la maison centrale de Conakry.
Ses deux (2) coauteurs sont Mamadou Aliou Barry, né en 1988 à Ouré-Kaba, conducteur de taxi-moto, marié et père de trois (3) enfants, domicilié au quartier Tambassa. Et Boubacar Barry, né en 1997 à Mamou, conducteur taxi-moto, marié sans enfant, domicilié à Soyah», poursuit- il.
El hadj Sidiki Camara, a dit que les trois (3) suspects sont déjà en audition au niveau de la brigade de recherches. Et que dans les heures qui suivent ils seront présentés au parquet.

Dans la même catégorie