Togo : L’AFD offre 6,5 milliards FCFA au Togo pour la phase II Togo : Le conseil des droits de l’Homme salue les efforts « significatifs » du Togo Togo : La distribution d’allocations de bourse d’étude aux orphelins de l’ONG AOIB lancée a Lome Togo : Le médiateur de la République déclare ses biens et avoirs devant la cour constitutionnelle ANP Le président Bazoum Mohamed reçoit le bureau du CESOC ANP Niamey : Saisie de 1,433kg de métamphétamine d’une valeur de plus de 96 millions de francs CFA à l’aéroport international Diori Hamani ACAP Le Président de la République reçoit la lettre de créance du nouvel ambassadeur du Rwanda AIP Des femmes leaders exhortées au changement de mentalité pour le développement de San Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le commissaire du gouvernement de l’OIA-riz présente ses recettes pour une autosuffisance en riz AIP Une centaine de tables-bancs offerts au lycée moderne de Tengrela

Mamou/commerce : Début des opérations d’enrôlement des opérateurs économiques


  6 Décembre      21        Economie (14068),

   

Mamou, 06 déc (AGP)- La cérémonie de lancement de l’enrôlement des opérateurs économiques de la préfecture de Mamou pour l’obtention de la carte professionnelle de commerce a eu lieu ce lundi 06 décembre 2021, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

C’était en présence de l’inspecteur régional du commerce, du directeur préfectoral du commerce, les différentes chambres de commerce et les opérateurs économiques de Mamou.

A cette occasion, les opérateurs économiques se sont fortement mobilisés dans salle de conférence de la préfecture de Mamou, sous la présidence du préfet de Mamou accompagné des deux (2) secrétaires généraux de la préfecture et du maire de la commune urbaine de Mamou.

Pour cette première phase, 32 cartes professionnelles ont été distribuées aux ayants droit.

Bénéficiant d’une carte professionnelle de commerçant, Baldé Thierno Mamadou Baïlo, le secrétaire administratif de la chambre de commerce préfectoral de Mamou se dit très satisfait.

« C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime en ce sens que j’ai reçu ma carte professionnelle de commerçant. Cette activité a été lancée grâce à l’appui du ministère du commerce, de la direction régionale du commerce et de la direction Préfectorale du commerce, de l’industrie et des PME de Mamou. Aujourd’hui nous aboutissons à la distribution des premières cartes professionnelles de commerce, c’est un atout. J’invite ceux qui veulent se procurer à venir voir les autorités locales du commerce pour prouver que qu’ils exercent cette profession», a expliqué le secrétaire administratif de la chambre de commerce de Mamou.

De son côté, le directeur préfectoral du commerce, de l’industrie et des PME de Mamou, Aliou Sow , a dit que cette idée est venue d’abord de la volonté de l’État de catégoriser les acteurs du développement et aussi de faire en sorte que tous les opérateurs économiques puissent être enregistrés au niveau national.

« Cela résulte également d’un partenariat public-privé entre l’État guinéen, représenté par le ministère du commerce et la société Falibra Group. Cette activité que nous menons à Mamou a démarré depuis un très bon moment à Conakry, notamment au niveau du département et dans la commune de Matam. L’impact de cette carte est double : Nous, au niveau de l’administration commerciale ça nous permet de disposer d’un fichier actualisé de tous les opérateurs économiques en fonction de leurs catégories. Vous verrez que la typologie des cartes ça part des commerçants individuels des biens jusqu’aux importateurs- exportateurs dans un premier temps. Ça permet également aux commerçants de disposer des documents sécurisés leur permettant d’exercer librement leur profession et être reconnu», a indiqué le directeur préfectoral du commerce, de l’industrie et des PME de Mamou.

Le préfet de Mamou, Colonel Mamady Diallo s’est réjoui de l’adhésion des commerçants à cette initiative du gouvernement. « J’invite ceux qui ne se sont pas inscrits à emboîter les pas. La mise en œuvre du processus d’identification des commerçants répond au souci du gouvernement de catégoriser les acteurs nationaux par secteur afin d’appuyer chacun dans son domaine d’activité », a fait savoir Colonel Mamady Diallo.

Dans la même catégorie