MAP Le Groupe OCP finaliste du prestigieux Prix Franz Edelman 2021 ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution

Mamou/société: 8 morts dans 90 cas d’accidents de la circulation en 2020 (police)


  4 Janvier      17        Société (27389),

   

Mamou, 04 janv. (AGP)-Du 1er janvier au 30 novembre 2020, le commissariat spécial de la sécurité routière de Mamou a enregistré 90 cas d’accidents dont 8 cas mortels, 31 cas de blessés graves et 23 cas de blessés légers. Un bilan inférieur à celui de 2019, qui était à 130 cas d’accidents.

Le lieutenant Ernest Tima Yomalo, chef service général du commissariat spécial de la sécurité routière de Mamou, a indiqué que « du 1 er janvier au 30 novembre 2020, il y a eu 90 cas d’accidents de la circulation dont 8 cas mortels, blessés graves 31, blessés légers 23, dégâts matériels importants 9, dégâts matériels légers 19, véhicules fortement endommagés 11, véhicules légèrement endommagés 36, motos fortement endommagées 36, motos légèrement endommagées 49 ».

Les causes de ces accidents sont diverses. Mais selon le commissariat de la sécurité routière de Mamou, les plus récurrentes sont « l’excès de vitesse, le non-respect des panneaux de signalisation, la circulation à droite ou au sens interdit, les téléphones au volant et la conduite en état d’ivresse ».

Dans la même catégorie