GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Mamou/société : Un jeune blessé et sa case incendiée à Kégnéko


  3 Août      8        Société (23113),

   

Mamou, 03 Août (AGP) – Un jeune a été blessé au visage et sa case incendiée au cours d’une bagarre qui l’a opposée à un autre jeune qui violentait sa petite amie, aux environs de 2 heures du matin, samedi, 1er Août, dans la sous- préfecture de Kégnéko.

 

La victime, par humanisme voulait secourir une fille qui se battait avec son copain. L’amant de la fille, après avoir blessé le jeune, serait allé mettre du feu sur sa case.

 

« C’est aux environs de 2 heures du matin, qu’un jeune s’en est pris à une fille, qu’il dit être sa copine, à Kountaya marché parce que selon lui, la fille aurait refusé de respecter leur rendez-vous. Mais des jeunes sont intervenus pour l’empêcher et la fille s’est échappée pour se rendre dans son village à N’diré Maoudé.

 

C’est ainsi qu’une bagarre a éclaté entre les jeunes et le copain de la fille. Ce dernier a pris un miroir cassé pour blesser l’un des jeunes au visage. 10 minutes plus tard, la case du jeune blessé a pris feu. Un acte que l’agresseur Ousmane Barry, 28 ans ne reconnait pas ; il est actuellement dans les mains de la police », a expliqué un citoyen, joint au téléphone par l’AGP.

 

Selon le commissaire de la police de Kégnéko, « le présumé coupable sera conduit à Mamou, des après son audition ».

Dans la même catégorie