MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Mandiana : réconciliation, tolérance, protection de l’environnement, au centre de la 2ème Assemblée générale de l’U.D.D.F


Conakry, 11 avr (AGP)- L’Union pour le Développement de Diassa et de Falama (U.D.D.F) a tenu sa 2ème Assemblée générale, du 10 au 11 avril 2017, dans la préfecture de Mandiana, sous le thème, «Réconciliation, paix, tolérance, protection de l’environnement pour un développement durable», rapporte l’AGP.

Cette 2ème Assemblée de l’U.D.D.F s’est déroulée dans le district de Falama, un des districts situé sur la rive droite du fleuve Sankaranin à 8Km de Faralako- centre, chef-lieu de sa sous-préfecture, où tous les fils ressortissants résidents à Bamako, Abidjan, Conakry et ailleurs, se sont retrouvés pour discuter des problèmes liés au développement de leur localité.

Créée depuis 2004, cette puissante association des fils de Falama, devenue aujourd’hui une Union, est à sa 14ème année de solidarité et d’entraide.

Selon le porte-parole de l’U.D.D.F, beaucoup de réalisations sont à l’actif de cette ONG parmi lesquelles, la construction de 12 salles de classe, d’un (01) Poste de Santé (PS), de 02 Mosquées en cours de construction, de la cité des enseignants et du personnel médical.

L’ouverture des travaux de cette 2ème Assemblée générale a été coprésidée par trois (03) préfets, notamment Cheick Diallo de Kouroussa, Damou Kanté de Kérouané et Souleymane Keita de Mandiana.

Dans la traditionnelle bienvenue à la délégation, le porte-parole des sages n’a pas caché le degré de joie qui anime leur village en recevant les trois préfets à la fois, venus honorer de leur présence à la cérémonie d’ouverture de l’assemblée.

Il n’a également pas caché les souffrances auxquelles les populations se trouvant derrière le fleuve sont exposées, dont entre autres, la traversée du fleuve Sankaranin pour le drainage de leurs produits vers l’intérieur de la Guinée.

Dans sa communication, le préfet de Kouroussa, Cheick Diallo a tout d’abord transmis aux populations, le message du gouverneur de la Région Administrative (RA) de Kankan. Il a ensuite exhorté les citoyens à la poursuite de la culture de la paix, la tolérance et la quiétude sociale.

De son côté, le préfet de Mandiana, Souleymane Keita a loué les efforts des fils de Falama résidents à Conakry, qui ont toujours prêché la paix et la quiétude dans la préfecture, et a appelé les autres fils à emboîter le pas à ceux de Falama.

Durant les deux jours de travaux, tous les problèmes liés au développement de Falama-Diassa ont été discutés et amendés pour une mise en œuvre.

CAK/ST

Dans la même catégorie