MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Mansour Elimane Kane déterminé à moderniser les transports urbains


   

Dakar, 8 Mai (APS) – Le ministre des Infrastructures, des Transports urbains et du Désenclavement, Mansour Elimane Kane, a réitéré, lundi à Diourbel, son engagement à tout mettre en œuvre pour la modernisation des transports urbains.

« En 2015, le président de la République nous a instruit de passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne la modernisation des transports urbains », a rappelé M. Kane lors de la cérémonie de réception de 14 minibus à la ville de Diourbel.

Il a démarré une tournée dans le centre du pays pour constater de visu la mise en place effective du programme de modernisation des transports urbains.

Evoquant les facteurs aggravants des accidents de la circulation, il a souligné que « c’est une question d’équité » d’aller à l’intérieur du pays pour doter ce programme, dans sa seconde phase, de 450 minibus pour 10 villes et créer 11.000 emplois directs au niveau des localités impactées.

Il s’est également réjoui du « couplage » du PUDC avec le PROMOVILLES, un programme destiné à rendre aux villes leur dignité en améliorant l’accès aux infrastructures routières.

Abordant la question du facteur accidentogéne lié à la route, M. Kane a indiqué qu’un audit routier, en relation avec l’Ageroute, devrait renseigner sur les axes à reprendre.

Parlant des mesures prises pour combattre l’indiscipline des conducteurs, il a souligné qu’il faut appliquer à la lettre le Code de conduite.

« Il n’y a pas d’évènements qui donne une légitimité à faire des surcharges. Le Code est [un] et indivisible », a-t-il martelé.

ID/ASB

Dans la même catégorie