GNA Jasikan NCCE holds Inter-Party debate for Parliamentary Candidates GNA Akatsi South Youth Parliament inaugurated- Speaker calls for peace GNA Western North Region to commence COVID-19 testing at Sefwi-Waiwso government hospital. GNA PNC will punish corrupt government officials-PNC Running Mate GNA Twenty-four candidates vie for Parliamentary Seats in Oti Region GNA Election materials are set for general polls – E.C. GNA Pensplusbytes rolls out “All Media Tracking Centre (AMTC)” GNA Let’s change narrative of disability situation in Ghana – NCPD GNA Curfew hours renewed on Alavanyo, Nkonya townships GNA E.C trains persons with Disability on Elections

Maradi : Le MND/Monde Kourcia sensibilise les médias pour des élections apaisées


  19 Novembre      10        Politique (13301),

   

Maradi, 19 Nov (ANP)- L’Association appelée Mouvement Nigérien pour la Démocratie (MND/MONDE KOURCIA) a organisé, le 18 Novembre 2020, un atelier de sensibilisation des médias pour des élections apaisées à Maradi.

Cette association travaille   dans une démarche innovante et inclusive  avec entre autres,  les partis politiques, tous bords confondus, pour favoriser la citoyenneté responsable chez les femmes, les jeunes et les personnes handicapées ; la participation politique des femmes, des jeunes et des personnes handicapées dans les partis politiques de leur choix qui promeuvent leur inclusion et leur pleine participation.

L’activité a regroupé une cinquantaine de journalistes de la région de Maradi.

Selon la Présidente, l’Association  Mouvement Nigérien pour la Démocratie (MONDE KOURCIA), Mme Réki Moussa Djermakoye, l’association a, avec le FNUAP, un projet  dénommé appel à la cohésion ‘’Koukan Kourcia’’ qui ambitionne de sensibiliser, informer et former  les citoyens nigériens dont les acteurs des médias.

 ‘’Pour nous, les acteurs des médias doivent savoir leur rôle et responsabilité dans de telles situations’’ a-t-elle soutenu.

Mieux, a-t-elle poursuivi, les mauvais exemples donnés par les médias sous d’autres cieux sont à proscrire.

Mme Reki Moussa Djermakoye a indiqué que son association a, dans le cadre des élections apaisées, un vaste programme qui consiste à sensibiliser la population, notamment les jeunes, les étudiants, les écoliers, les universitaires, les médias.

Elle a justifié le choix de la femme, des handicapées et les jeunes comme principales cibles de leurs activités puisque, a-t-elle estimé, les femmes représentent plus de la moitié de la population de notre pays.

‘’Il est inadmissible que la construction du pays se fasse sans elles. Quant aux jeunes, ils représentent  près de 80% de notre population et les personnes handicapées constituent un groupe  qui regorge de gens de bonnes qualités que ne demandent qu’à être boostés pour accéder aux instances de décision’’ a-t-elle précisé.

 Madame Réki Moussa Djermakoye a estimé que si son association renforçait les capacités de ces trois groupes ‘’nous auront un pays dont la dignité sera restaurée’’.

En ouvrant ces travaux, la représentante du Gouverneur de la Région de Maradi, Mme Zoumbaye Maimouna Abdoulaye  a, quant à elle, indiqué que ‘’les futures consultations électorales se dérouleront dans un contexte exceptionnel’’.

 ‘’D’abord, parce qu’elles consacrent, pour la première fois, une alternance démocratique entre le Président de la République Issoufou Mahamadou et celui que le peuple nigérien aura librement choisi’’ a expliqué Mme Zoumbaye Maimouna.

Ensuite, poursuit-elle,  elles se dérouleront dans un climat d’insécurité, de pandémie due au Coronavirus, et de catastrophes écologiques.

 ‘’Pour apporter  sa contribution à l’effort national en vue d’élections apaisées, l’Association de défense des droits humains ‘’MONDE KOURCIA’’, fidèle à ses principes, organise cette rencontre de sensibilisation à une cinquantaine d’acteurs des médias’’ a-t-elle soutenu.

La représentante du Gouverneur de la Région de Maradi a invité les participants, avec insistance, à suivre attentivement les explications et conseils du conférencier.

Le thème de la conférence, animé par M. Harouna Niandou, journaliste, ancien Ministre est « Appel à la cohésion pour des élections apaisées au Niger ».

Face aux participants issus aussi bien des médias de Maradi que de plusieurs radios communautaires de la région, le conférencier a beaucoup mis l’accent sur le respect de l’éthique et de la déontologie. Homme d’expérience il s’est appuyé sur des exemples concrets pour permettre aux participants de mesurer la responsabilité qui pèse sur leurs épaules avant, pendant et après les différentes consultations électorales dans notre pays.

Les élections locales, législatives et présidentielles se dérouleront au Niger fin 2020 et début 2021, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie