MAP M. El Otmani met en évidence l’élan de développement global dans les provinces du Sud du Royaume MAP Intervention marocaine à El Guerguarat : Il est primordial de veiller à la liberté de circulation (ministre belge des AE) MAP L’Espagne défend la centralité de l’ONU dans le règlement de la question du Sahara (ministre des AE) MAP Saut d’obstacles: Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc aux JO-2020 (FRMSE) MAP Rabat : Signature d’une convention de partenariat sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain MAP ONU : décès de l’ambassadeur de la Guinée à New York des suites de la Covid-19 MAP L’intervention pacifique à El Guergarat démontre l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara pour faire face aux mensonges du « polisario » (Boussouf) APS PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE APS CAF : CRÉATION D’UN COMITÉ NATIONAL DE SOUTIEN À ME AUGUSTIN SENGHOR AIP Réunions statutaires et célébration du 20 ème anniversaire du GIABA

Maradi : Les représentants des partis politiques et les journalistes à l’école de l’accès aux médias et la couverture médiatique des élections


  22 Novembre      4        Politique (13151),

   

Maradi, 22 Novembre (ANP)-Dans le cadre des préparatifs des élections locales et générales 2020-2021, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé le 20 et 21 Novembre 2020 à Maradi une séance de formation à l’intention des représentants des partis politiques et des journalistes sur les modalités d’accès aux médias publics et privés en période électorale et sur la couverture médiatique des élections.

Cette séance a été suivie d’un atelier de formation sur l’information électorale, animé par l’ONG EISA (Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique) à travers un projet d’appui au CSC et à la CENI pour les élections 2020-2021.

A l’ouverture de cette session de formation sur les modalités d’accès aux médias publics et privés en période électorale et sur la couverture médiatique des élections, le représentant du président du conseil supérieur de la communication, M. Boubacar Boureima a rappelé que ‘’depuis deux ans, notre pays est résolument engagé dans le cycle électoral 2020-2021 et le CSC joue un rôle crucial dans l’accès des candidats, des partis politiques et des groupements des partis politiques aux médias publics et privés’’.

Il a indiqué que son institution a élaboré et adopté un programme électoral 2020-2021 qui prévoit entre autres le renforcement des capacités techniques du CSC en vue d’assurer le monitoring des médias au cours de la période électorale ; la formation des journalistes et du personnel administratif et Technique du CSC ; des rencontres de concertations et de vulgarisation des textes avec les partis politiques, les observateurs et les responsables des médias publics et privés.

‘’Au total, huit (8) projets de textes régissant l’accès des candidats, partis politiques et groupement de partis politiques aux médias publics et privés en période électorale ont été élaborés’’ a-t-il indiqué avant d’ajouter que ‘’son institution a soumis ces projets de textes aux responsables des médias publics et privés ainsi qu’aux partis politiques’’.

L’objectif visé par le CSC dans cette démarche étant de contribuer à l’organisation d’élections libres, honnêtes et transparentes à travers la régulation équitable et indépendante des médias en période électorale, dans un climat politique et social apaisé.

Le représentant du président du conseil supérieur de la communication a soutenu que le CSC a élaboré un guide d’accès aux médias publics et privés en période électorale grâce à l’appui financier de l’Union européenne à travers l’ONG EISA-Niger.

C’est pourquoi, il a exprimé sa profonde gratitude à l’endroit de ces deux institutions.

Il a enfin averti que ‘’le CSC agira sans faiblesse aucune, à l’endroit des journalistes et médias contrevenants aux textes en vigueur’’.

C’est le conseiller technique du Président du CSC, M. Ismaël Laoual Salaou qui a animé la première communication, se rapportant sur ce guide. Il a indiqué aux participants ce que le code électoral interdit en matière de production de discours, l’espace qui est dédié aux partis politiques lors de ces campagnes et les dispositions constitutionnelles relatives à la promotion de la paix.

Il a aussi rappelé les dispositions qui ont été prises à travers le code de bonne conduite des journalistes professionnels élaboré par le CSC et qui a eu l’adhésion de l’ensemble des journalistes et des responsables des médias.

‘’Nous attendons que chacun dans sa sphère participe de façon effective à la couverture médiatique apaisée de façon à ce que tout le processus se déroule normalement’’ a-t-il conclu.

L’atelier de formation sur l’information électorale, a été animé par Mme Marie Laure Digbeu, experte EISA en communication stratégique et médias. Dans un style très décontracté, elle a passé en revue, avec les participants, ce qui constitue la responsabilité sociale du journaliste en période électorale, et tout ce qui peut constituer un sujet de reportage en cette période, rien que pour répondre aux questionnements du public.

La réalisation de ces activités a été possible grâce à l’appui financier de l’Union Européenne à travers la mise en œuvre d’EISA.

Dans la même catégorie