APS LES RECOMMANDATIONS DE CEERNO SILEYMAANI BAAL GRAVÉES SUR UNE SCULPTURE POUR LA MÉMOIRE COLLECTIVE ANP Echange à Niamey entre le Chef de l’Etat Nigérien Issoufou Mahamadou et Secrétaire Général de la ZLECAF ANP Covid-19 : 6,560 milliards de Fcfa de l’Allemagne pour soutenir le plan de riposte à la pandémie au Niger ANP Décès à Niamey de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou ANP L’Hôtel Gaweye de Niamey sur le point d’être repris par le groupe Bravia ANP La société ORANO Mining Niger fait don d’équipements d’une valeur de 125 millions de CFA aux sinistrés des inondations du département de Kollo MAP Décès de l’ancien président nigérien Mamadou Tandja APS UN CENTRE DE FORMATION VEUT PROFITER DU TOURNOI DE L’UFOA POUR MIEUX EXPOSER SES PENSIONNAIRES APS TOURNOI DE QUALIFICATION DE LA CAN DES U20 : LA GAMBIE COMPLÈTE LE CARRÉ D’AS APS TOURNOI DE QUALIFICATION : LA GAMBIE NE CRAINT AUCUNE ÉQUIPE EN DEMI-FINALES (COACH)

Mariatou Koné réaffirme l’importance des autorités traditionnelles dans le renforcement de la cohésion sociale


  26 Octobre      11        Société (25163),

   

Abidjan, 26 oct 2020 (AIP)- La ministre de la  Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné a réaffirmé l’importance des autorités traditionnelles dans le renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire, rapporte une note d’information transmise à l’AIP, lundi 26 octobre 2020.

La ministre a initié du 24 au 25 octobre dans la sous-préfecture de Boguedia (département d’Issia), un atelier sur la mise en réseau des centres multiethniques de médiation et d’arbitrage. Le but est de promouvoir un cadre permanent d’échanges entre les différents bénéficiaires de ces Maisons de chefs, notamment les chefs de village, de canton, de province et même de communautés.

Pour Mariatou Koné, le rôle des chefs est d’instaurer la cohésion. A ce titre, elle leur a recommandé d’user des droits coutumiers pour faire en sorte que les élections à venir puissent se dérouler sans violences. « Faisons-en sorte que les tensions n’éclatent pas, parce qu’avant, pendant et après les élections, on demeure des frères et sœurs », a souligné la ministre devant 17 participants venus d’autant de localités de la Côte d’Ivoire.

Afin de réduire les tensions, les conflits et les violences de toutes sortes en Côte d’Ivoire, le ministère a entrepris depuis quelques années, la construction et l’équipement de Centres multiethniques de médiation et d’Arbitrage (CMMA) encore appelés Maisons des chefs ou Maisons du vivre ensemble, sur toute l’étendue du territoire national.

La ministre a procédé au lancement officiel de l’édition 2020 de la journée annuelle de cohésion sociale organisée par la chefferie du canton Balo autour du thème  »Quel comportement citoyen en cette période électorale ».

(AIP)

Dans la même catégorie