APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

Mariatou Koné réaffirme l’importance des autorités traditionnelles dans le renforcement de la cohésion sociale


  26 Octobre      15        Société (31962),

   

Abidjan, 26 oct 2020 (AIP)- La ministre de la  Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné a réaffirmé l’importance des autorités traditionnelles dans le renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire, rapporte une note d’information transmise à l’AIP, lundi 26 octobre 2020.

La ministre a initié du 24 au 25 octobre dans la sous-préfecture de Boguedia (département d’Issia), un atelier sur la mise en réseau des centres multiethniques de médiation et d’arbitrage. Le but est de promouvoir un cadre permanent d’échanges entre les différents bénéficiaires de ces Maisons de chefs, notamment les chefs de village, de canton, de province et même de communautés.

Pour Mariatou Koné, le rôle des chefs est d’instaurer la cohésion. A ce titre, elle leur a recommandé d’user des droits coutumiers pour faire en sorte que les élections à venir puissent se dérouler sans violences. « Faisons-en sorte que les tensions n’éclatent pas, parce qu’avant, pendant et après les élections, on demeure des frères et sœurs », a souligné la ministre devant 17 participants venus d’autant de localités de la Côte d’Ivoire.

Afin de réduire les tensions, les conflits et les violences de toutes sortes en Côte d’Ivoire, le ministère a entrepris depuis quelques années, la construction et l’équipement de Centres multiethniques de médiation et d’Arbitrage (CMMA) encore appelés Maisons des chefs ou Maisons du vivre ensemble, sur toute l’étendue du territoire national.

La ministre a procédé au lancement officiel de l’édition 2020 de la journée annuelle de cohésion sociale organisée par la chefferie du canton Balo autour du thème  »Quel comportement citoyen en cette période électorale ».

(AIP)

Dans la même catégorie