APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

MARIE KHÉMESSE NGOM NDIAYE SALUE LES RÉSULTATS DANS LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME


  31 Octobre      11        Santé (8089),

   

Kaolack, 31 oct (APS) – La directrice de la Santé, docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye, a souligné samedi des « résultats encourageants » du Sénégal en matière de lutte contre le paludisme, le nombre de décès liés à cette maladie étant selon elle passé de 526 à 260, entre 2016 et 2019, soit une réduction de 51 pour cent.

« Le nombre de cas de paludisme est passé de 492.253 à 354.708, soit 2,8 % de baisse, et le nombre de décès de 526 a 260, soit une réduction de 51% respectivement entre 2016 et 2019 », a-t-elle dit.

La directrice de la Santé présidait samedi à Kaolack (centre) une cérémonie de réception officielle de 104 bornes antimoustiques (BAM).

Cette baisse de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme cache toutefois « des disparités régionales », a-t-elle indiqué.

« Dès lors, il s’avère important d’introduire de nouvelles interventions pour réduire de manière drastique la charge de paludisme » dans des régions comme Kaolack, caractérisées par une plus grande prévalence du paludisme en comparaison d’autres zones.

Dans la même catégorie