GNA Veep to speak on state of Ghana’s economy and prospect Thursday GNA ‘NPP is not an Akyem party’-Council of Elders ANG Diplomacia/Umaro Sissoco Embaló recomenda nova dinâmica para o sector ANG Cooperação/ França promete apoiar Guiné-Bissau nos domínios agroindustrial, agrónomo e turístico ANG Infraestruturas rodoviárias/DG garante que os trabalhos vão ser concluídos para “facilitar a vida das populações” ATOP DES ELUS LOCAUX ET PERSONNEL TECHNIQUE DE TONE 1 ET OTI 1 S’APPROPRIENT LES FONDAMENTAUX DE LA COOPERATION DECENTRALISEE ATOP LE REPRESENTANT RESIDENT DE CRS ET UNE DELEGATION DES FEMMES DU SECTEUR PRIVE CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP UNE DELEGATION DE L’UE EN VISITE A KARA POUR CONSTATER LES AVANCEES DES PROJETS FINANCES Inforpress Santo Antão: Projecto “Contribuir para criação do emprego digno às mulheres” contempla 100 mulheres Inforpress CPLP: Ministros debatem temática da biodiversidade e desafios das alterações climáticas no espaço lusófono

Marie Tumba Nzeza annonce la reprise de la production et de la délivrance des passeports


  17 Novembre      21        Société (25201),

   

Kinshasa, 17 novembre 2020(ACP).- La reprise de la production et la délivrance des passeports sont fixées au lundi 23 novembre 2020 pour la ville de Kinshasa et au lundi 7 décembre de la même année pour les provinces, a annoncé la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza, dans un communiqué rendu publique mardi.
Selon la source, au niveau des représentations diplomatiques et des postes consulaires de la RDC, les opérations débuteront le lundi 21 décembre 2020, une fois que toutes les dispositions seront finalisées.
Quant au prix du passeport, la source confirme que celui-ci revient à l’équivalent en franc congolais de 99 dollars américains payables dans les banques qui seront désignées au pays et à l’étranger.
Observance des mesures barrières contre la Covid-19
Marie Tumba Nzeza a appelé les requérants à la stricte observance des mesures barrières contre la Covid-19 pendant toutes les opérations de production et de délivrance des passeports.
Tout en remerciant la population pour la patience qu’elle a observée pendant ce moment d’attente, la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères l’a invitée à dénoncer toute forme d’antivaleur susceptible d’être décelée dans la chaine de production des passeports.
Bien auparavant, Marie Tumba Nzeza avait rappelé qu’au terme du contrat intervenu en date du 11 juin 2020 et qui liait le gouvernement de la RDC au consortium des sociétés du Groupe SEMLEX, il a été mis en place une commission ad hoc en charge de réaliser les opérations de transfert de l’infrastructure, du savoir-faire et des données techniques au profit de l’Etat congolais.

Cette commission avait aussi pour tâche d’examiner les aspects juridiques, techniques et financiers en vue de la relance de la production des passeports.
Au terme de ses travaux, la commission avait soumis à l’attention des autorités compétentes son rapport assorti des options qui devaient être levées.
Ces options, selon Marie Tumba Nzenza, avaient été principalement présentées au Président de la République qui avait donné des orientations claires, dans le sens de privilégier la continuité du service de délivrance des passeports au peuple congolais et cela à un coût réduit.

Dans la même catégorie