ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia AGP Le football à l’avant-garde dans la lutte contre les changements climatiques AIP Les agents des douanes de Noé exhortés à travailler au maintien de la certification ISOO 9001 AIP Le comité national d’organisation du Congrès 2020 de l’UPU à Abidjan va être installé AIP Un projet éducatif numérique lancé dans les régions cacaoyères (Communiqué) GNA Mrs Oteng-Gyasi rallies tourists for ‘Year of Return’ GNA Vice President courts investors in India to invest in Africa

Marrakech: l’image de l’Afrique dans les médias au centre des préoccupations au forum « Image et Opportunités » 


  18 Décembre      38        Economie (22774), Leadership Africain (797), Médias (3286),

   

Dakar, 18 déc 2015 (APS) – La nécessité de changer l’image de l’Afrique dans les médias internationaux, en particulier occidentaux, a été au centre des préoccupations, lors de l’ouverture, jeudi, à Marrakech du Forum d’information sur le continent africain.

Devant les participants, le ministre marocain de la Communication, Moustapha Khalfi, a souligné que cette rencontre constitue une  »opportunité pour changer les stéréotypes » sur le continent. Le porte-parole du gouvernement relève en effet que l’Afrique est souvent  »présentée comme un modèle sous-développé », alors même qu’elle  »peut être un modèle d’avenir ».

M. Khalfi s’est particulièrement appesanti sur la faible place du continent africain dans les moteurs de recherche, en particulier dans Google.

Pourtant, malgré ce peu d’intérêt et les clichés véhiculés sur elle, l’Afrique représente un  »énorme potentiel pour les investisseurs », a fait remarquer M.Khalfi, qui relève également une réduction, par l’Afrique, du gap technologique qui le sépare du reste monde. Il a également souligné les progrès qu’elle a accomplis dans le domaine de l’Internet.

Le ministre bengladais de l’Information, Hassan Al Hak, appelle lui aussi à  »changer » l’image donnée à l’Afrique par les médias internationaux. Il reproche aux médias occidentaux de  »présenter l’Afrique comme un continent sous-développé » et un théâtre d’entrainement pour des groupes terroristes.

A ses yeux, ce traitement dont le continent fait l’objet contraste avec l’évolution positive qu’il connaît. Citant la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, il souligne que l’Afrique a  »un niveau de croissance parmi les plus importants au monde ».
Il exhorte à convertir les richesses dont elle dispose en  »opportunités de croissance.

Mais pour inverser la tendance et redorer son blason, l’Afrique doit  »lutter contre la corruption », a-t-il suggéré, conseillant également d »’améliorer les conditions d’investissement » et de  »fournir des statistiques authentiques ».

Le secrétaire général du ministère de l’Information de la Palestine, Mahmoud Al Khalifa, rappelle lui que le continent africain a joué un  »rôle important dans l’histoire humaine ». Il ajoute que  »les points forts de l’Afrique sont plus enracinés que ses points faibles ».

Le monde arabe a besoin d’établir des ponts avec ce continent, a-t-il poursuivi, indiquant que pour cela, le rôle des médias est d’une grande importance. Insistant sur la richesse de l’Afrique et la nécessité pour le monde arabe d’y investir, il a souligné qu’Africains et Arabes  »doivent être à l’avant-garde au lieu de toujours être marginalisés ».

ASG

Dans la même catégorie