APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Marrakech: l’image de l’Afrique dans les médias au centre des préoccupations au forum « Image et Opportunités » 


  18 Décembre      32        Economie (21998), Leadership Africain (791), Médias (3202),

   

Dakar, 18 déc 2015 (APS) – La nécessité de changer l’image de l’Afrique dans les médias internationaux, en particulier occidentaux, a été au centre des préoccupations, lors de l’ouverture, jeudi, à Marrakech du Forum d’information sur le continent africain.

Devant les participants, le ministre marocain de la Communication, Moustapha Khalfi, a souligné que cette rencontre constitue une  »opportunité pour changer les stéréotypes » sur le continent. Le porte-parole du gouvernement relève en effet que l’Afrique est souvent  »présentée comme un modèle sous-développé », alors même qu’elle  »peut être un modèle d’avenir ».

M. Khalfi s’est particulièrement appesanti sur la faible place du continent africain dans les moteurs de recherche, en particulier dans Google.

Pourtant, malgré ce peu d’intérêt et les clichés véhiculés sur elle, l’Afrique représente un  »énorme potentiel pour les investisseurs », a fait remarquer M.Khalfi, qui relève également une réduction, par l’Afrique, du gap technologique qui le sépare du reste monde. Il a également souligné les progrès qu’elle a accomplis dans le domaine de l’Internet.

Le ministre bengladais de l’Information, Hassan Al Hak, appelle lui aussi à  »changer » l’image donnée à l’Afrique par les médias internationaux. Il reproche aux médias occidentaux de  »présenter l’Afrique comme un continent sous-développé » et un théâtre d’entrainement pour des groupes terroristes.

A ses yeux, ce traitement dont le continent fait l’objet contraste avec l’évolution positive qu’il connaît. Citant la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, il souligne que l’Afrique a  »un niveau de croissance parmi les plus importants au monde ».
Il exhorte à convertir les richesses dont elle dispose en  »opportunités de croissance.

Mais pour inverser la tendance et redorer son blason, l’Afrique doit  »lutter contre la corruption », a-t-il suggéré, conseillant également d »’améliorer les conditions d’investissement » et de  »fournir des statistiques authentiques ».

Le secrétaire général du ministère de l’Information de la Palestine, Mahmoud Al Khalifa, rappelle lui que le continent africain a joué un  »rôle important dans l’histoire humaine ». Il ajoute que  »les points forts de l’Afrique sont plus enracinés que ses points faibles ».

Le monde arabe a besoin d’établir des ponts avec ce continent, a-t-il poursuivi, indiquant que pour cela, le rôle des médias est d’une grande importance. Insistant sur la richesse de l’Afrique et la nécessité pour le monde arabe d’y investir, il a souligné qu’Africains et Arabes  »doivent être à l’avant-garde au lieu de toujours être marginalisés ».

ASG

Dans la même catégorie