ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

Marrakech- Safi : Respect méticuleux par les établissements scolaires du protocole sanitaire adopté par le ministère (Directeur AREF)


  8 Septembre      11        Education (3556),

   

Marrakech, 08/09/2020 (MAP)- Le protocole sanitaire adopté par le ministère de l’éducation nationale a été scrupuleusement respecté dans tous les établissements scolaires de la région Marrakech-Safi, a indiqué, mardi, le directeur de l’Académie Régionale d’éducation et de formation (AREF) Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi.

« Les visites de terrain des responsables éducatifs au niveau régional, les photos et les informations qui nous parviennent des établissements scolaires nous permettent de juger que le protocole a été scrupuleusement mis en œuvre », s’est-il réjoui dans une déclaration à la MAP.

Après avoir mis en relief la contribution des conseils élus dans les opérations de stérilisation et désinfection des établissements scolaires, M. Karimi a estimé que tous les acteurs se sont associés aux efforts de sensibilisation quant au respect scrupuleux des mesures préventives (port obligatoire des masques de protection, passage obligé par un tapis stérilisant, distanciation sociale, prise de température des élèves et du corps éducatif et administratif avant d’accéder aux établissements scolaires, organisation de la sortie et de l’entrée des élèves, et interdiction de tous les rassemblements).

Et de poursuivre que tous les établissements scolaires de la région sont dotés de solutions hydro-alcooliques et de thermomètres infrarouge en quantité et nombre suffisants, relevant que les acteurs éducatifs resteront mobilisés dans le cadre de la sensibilisation, l’information et l’encadrement.

Dans le même sillage, M. Karimi a fait remarquer que la rentrée scolaire 2020-2021 est marquée par une forte mobilisation de tous les acteurs éducatifs et partenaires, ainsi que par une grande coordination avec les autorités locales et sanitaires dans un contexte exceptionnel marqué par la propagation de la pandémie du coronavirus.

Cette mobilisation et cette approche participative s’est confirmée l’année précédente au cours des dernières étapes de l’année scolaire et se confirme cette année encore dans le contexte de la pandémie, a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, il a noté que pour cette rentrée scolaire, la mobilisation a été de taille et s’est traduite dès la première journée de la rentrée scolaire puisque le taux de présence des élèves a dépassé 80%.

Pour cette année encore, tous les acteurs (enseignants et inspecteurs pédagogiques entre autres) sont mobilisés et sont en cours de production des contenus numériques destinés à l’enseignement à distance capitalisant ainsi sur l’expérience des quatre derniers mois de l’année scolaire précédente.

S’agissant des formules pédagogiques adoptées par les établissements scolaires, M. Karimi a expliqué qu’elles ont été élaborées de façon proactive par le ministère de l’éducation nationale en partant de trois hypothèses.

Dans le premier cas où les établissements scolaires travaillent dans des conditions normales et où, la situation épidémiologique s’améliore nettement, l’enseignement en présentiel sera adopté alors que dans le cas où la pandémie reste maitrisée, il sera procédé à l’adoption de l’enseignement en présentiel en alternance avec auto-apprentissage, a-t-il insisté.

L’enseignement à distance sera adopté dans le cas d’une augmentation des cas Covid-19, qui est de nature à créer des risques qui peuvent porter atteinte à la sécurité sanitaire des apprenants et du corps administratif et éducatif, a-t-il enchainé.

« Nous devons exécuter les choix exprimés par les familles, dont plus de 80% ont opté pour l’enseignement présentiel », a-t-il dit, avant de conclure que la majorité des établissements scolaires au niveau de la région Marrakech-Safi ont adopté l’enseignement en présentiel en alternance.

Dans la même catégorie