APS LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU APS LOCALES 2022 : LA CAMPAGNE DÉMARRE LE 8 JANVIER (CNRA) APS LIVERPOOL PROFITE DE LA COMPLICITÉ RETROUVÉE ENTRE MANÉ ET SALAH (MÉDIAS APS THIÈS : LE HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL LANCE UNE CARAVANE DE FORMATION DES PARTENAIRES SOCIAUX APS EDOUARD MENDY NOMINÉ POUR LE TITRE DE PERSONNALITÉ SPORTIVE AFRICAINE DE L’ANNÉE, DE LA BBC AGP Guinée/football : Le comité de normalisation déjà installé (FIFA) AGP Mamou/commerce : Début des opérations d’enrôlement des opérateurs économiques AIP La Côte d’Ivoire veut se doter d’une agence spatiale ( ministre) AIP La 2ème édition du forum GMES-Afrique planche sur la mise œuvre de la 2nd phase du programme APS IDRISSA DIABIRA RAPPELLE L’IMPORTANCE DE LA DIGITALISATION DE L’ADMINISTRATION

Martine Françoise de SouzaAtignon dévoile ses ambitions en tant que conseillère


  3 Juin      37        Politique (19615),

   

Porto-Novo, 31 Mai 2019 (ABP) – Dans le cadre de la campagne électorale devant conduire à la désignation des conseillers à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) 6ème mandature, la candidate Martine Françoise de SouzaAtignon, devant un parterre de professionnels de médias et invités, au cours d’une déclaration rendue publique ce jeudi à Cotonou a décliné son programme d’actions en plusieurs points.
A l’entame, l’actuelle secrétaire de rédaction à la radio nationale du Bénin, Martine Françoise de SouzaAtignon, avant d’énumérer en plusieurs points son programme d’actions, a d’abord décerner un satisfécit à la 5ème mandature pour son travail abattu pour le maintien de l’univers médiatique dans une stabilité efficiente qui a permis à la presse de jouer convenablement son rôle pour la sauvegarde de la démocratie.
« Faire de la régulation un outil efficace au service du développement de la presse et de ses animateurs d’ici 2024 », c’est la vision de Martine Françoise de SouzaAtignon, qui a fait savoir que son choix d’être conseillère à la HAAC est de répondre aux sollicitations de ses confrères et consœurs aussi bien du secteur privé que public, qui voient en elle des qualités et capacités pouvant lui permettre de jouer un rôle important au sein de cette institution de régulation.
Selon Martine Françoise de SouzaAtignon, pour faire de la HAAC un outil efficace de développement, il va falloir actualiser les principaux textes de l’institution à l’ère du numérique, œuvrer pour la consolidation de la liberté de presse pour l’expression plurielle de l’option dans les espaces médiatiques et organiser périodiquement le renforcement de capacités au profit des professionnels des médias.
Comme actions clés à mener aux côtés des autres conseillers, elle s’engage à la mise en place de politique et de mécanismes appropriés à une régulation efficace, à une gestion rationnelle et efficace des fréquences, à la mise en place d’un dispositif anti-concentration, à une condition de vie meilleure pour les professionnels des médias et à une spécialisation accrue des professionnels et autres.
«Je me considère donc comme un missionnaire de la corporation pour donner corps aux ambitions collectives et d’essayer avec les autres conseillers de la 6ème mandature d’insuffler un nouveau dynamisme à la HAAC et contribuer au recentrage de sa mission sur les préoccupations des professionnels des médias » a-t-elle conclu.
Rappelons que Martine Françoise de SouzaAtignon est candidate au poste de représentant des professionnels des médias de l’audiovisuel.

Dans la même catégorie