ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

MATAM : DÉROULEMENT CORRECT DES ENSEIGNEMENTS APPRENTISSAGES (MINISTRE)


  17 Juillet      5        Education (3556),

   

Matam, 17 juil (APS) – Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a salué vendredi, le déroulement « correct » des enseignements apprentissages dans la région de Matam (nord).

« Nous avons constaté que les conditions sont réunies, que les enseignements apprentissages se déroulent correctement », a indiqué M. Talla après avoir visité des établissements scolaires de la région de Matam.

Le ministre qui est accompagné des autorités éducatives, territoriales, locales et des parents d’élèves, a constaté que la distanciation physique est respectée dans les classes, le matériel d’hygiène est en place.

Il a loué la qualité de l’IA, de l’IEF, des proviseurs et des directeurs d’école qui sont en train de faire « un excellent travail ».

Mamadou Talla a déclaré également avoir vu « des élèves engagés, disciplinés » qui l’ont bien accueilli lors des visites dans les établissements scolaires de la région.

De même, il a félicité toute la communauté éducative, soulignant qu’il n’était pas évident de prendre « cette décision extrêmement importante » de reprendre les cours au moment où la pandémie était très forte au Sénégal.

Selon lui, ces jeunes méritent d’être d’accompagnés pour qu’ils puissent réussir à leur examen, signalant que les épreuves d’éducation sportive qui vont se dérouler à Matam concernent uniquement le saut et la course.

Pour le ministre, il y aura « un combat plus complexe » au moment de la rentrée scolaire prévue en novembre prochain. Aujourd’hui, a-t-il fait savoir, « nous avons 551 mille élèves du public et du privé mais pour la prochaine rentrée des classes ils seront 3 millions 800 mille élèves ».

Dans la même catégorie