APS AFROBASKET MASCULIN 2021 : LE SÉNÉGAL DÉMARRE LES ÉLIMINATOIRES CONTRE LE KENYA APS UN ANCIEN INTERNATIONAL PARIE SUR LA GÉNÉRATION ACTUELLE POUR UN SACRE CONTINENTAL AIP Météo: des activités pluvio-orageuses annoncées dans le Sud du pays (Sodexam) AIP Ouverture de a 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ouverte AIP Près de 4600 personnes vivent de la pêche à Sassandra AIP Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané Inforpress Presidente da Câmara Municipal do Porto Novo destaca importância da formação de cuidadores de dependentes Inforpress São Vicente: CNPD espera mudança de lei de protecção de dados ainda este ano ANP Lancement à Tahoua du festival des diversités culturelles sous le sceau de la paix, l’inclusion sociale et le développement GNA GES Directors, PROs urged to intensify education on the GLRP

MATAM : LA POLITIQUE INDUSTRIELLE AU MENU D’UN CRD


  19 Octobre      9        Société (25169),

   

Matam, 19 oct (APS) – La politique industrielle au Sénégal était au menu d’un Comité régional de développement (CRD) ce lundi à Matam en présence d’une délégation du ministère du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, a constaté l’APS.
’’Dans la perspective d’une approche partagée et inclusive, le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes entreprises a dépêché dans les 14 régions du pays des missions avec (…) des experts (…) pour tenir dans chaque région des comités régionaux de développement (CRD)’’, a expliqué Amadou Sall Dial, directeur du Développement industriel.
Ces rencontres seront ’’des occasions de partage du diagnostic (…) et permetttront de recueillir, les attentes et observations des acteurs régionaux qui doivent être prises en compte dans les documents’’ en cours d’élaboration, a t-il ajouté.

’’La mission n’est pas venue pour dire voilà ce qui est prévu à Matam, mais voilà ce qui est prévu pour l’ensemble du Sénégal’’, a t-il précisé.

Maintenant s’il y a des opportunités, des orientations, des spécificités propres aux départements Matam, de Kanel ou de Ranérou Ferlo, c’était l’occasion pour les acteurs locaux de les transmettre au ministère du Développement industriel, a t-il souligné.

Ces missions sont financées par la Banque africaine de développement (BAD), à travers le Fonds d’appui au secteur privé africain (FAPA).

Dans la même catégorie