AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON GNA Ghana holds Pre-COP26 meeting GNA Minority expresses concern over MMDCEs approval blues AGP Guinée: les nouvelles autorités du pays suppriment tous les barrages, à l’exception de ceux des frontières

MATAM : LA POLITIQUE INDUSTRIELLE AU MENU D’UN CRD


  19 Octobre      31        Société (36378),

   

Matam, 19 oct (APS) – La politique industrielle au Sénégal était au menu d’un Comité régional de développement (CRD) ce lundi à Matam en présence d’une délégation du ministère du Développement industriel et des Petites et moyennes industries, a constaté l’APS.
’’Dans la perspective d’une approche partagée et inclusive, le ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes entreprises a dépêché dans les 14 régions du pays des missions avec (…) des experts (…) pour tenir dans chaque région des comités régionaux de développement (CRD)’’, a expliqué Amadou Sall Dial, directeur du Développement industriel.
Ces rencontres seront ’’des occasions de partage du diagnostic (…) et permetttront de recueillir, les attentes et observations des acteurs régionaux qui doivent être prises en compte dans les documents’’ en cours d’élaboration, a t-il ajouté.

’’La mission n’est pas venue pour dire voilà ce qui est prévu à Matam, mais voilà ce qui est prévu pour l’ensemble du Sénégal’’, a t-il précisé.

Maintenant s’il y a des opportunités, des orientations, des spécificités propres aux départements Matam, de Kanel ou de Ranérou Ferlo, c’était l’occasion pour les acteurs locaux de les transmettre au ministère du Développement industriel, a t-il souligné.

Ces missions sont financées par la Banque africaine de développement (BAD), à travers le Fonds d’appui au secteur privé africain (FAPA).

Dans la même catégorie