GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

MATAM SE DOTE D’UNE PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES SUR L’IRRIGATION


  11 Août      13        Agriculture (1513),

   

Dakar, 11 août (APS) – Le gouverneur de la région de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, a procédé mardi à l’installation d’une plateforme multi acteurs de gestion des connaissances sur l’irrigation dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à l’initiative pour l’irrigation au Sahel (PARIIS), a constaté l’APS.

La mise en place d’une telle plateforme illustre l’intérêt de ce projet pour Matam, une région à vocation agro sylvo pastorale dotée de potentialités naturelles importantes en matière d’agriculture, a laissé entendre le gouvernement lors de la réunion consacrée à l’installation de ladite plateforme.

Le chef de l’exécutif régional a particulièrement insisté sur le caractère stratégique de Matam notamment sa position importante dans la vallée du fleuve Sénégal qui en fait une zone d’irrigation.

Un projet qui se propose de mettre l’accent sur l’irrigation dans une telle localité se retrouve dans une zone de prédilection, a-t-il souligné, en rappelant que l’objectif du Sénégal depuis quelques années était de parvenir à une autosuffisance en riz en bénéficiant de l’apport important de la région de Matam.

De son côté, le directeur régional du développement rural (DRDR), Abdoulaye Camara, a salué l’approche projet du PARIIS portant sur une implication de tous les acteurs, les gages de sa réussite car permettant d’identifier à terme les bonnes pratiques et les contraintes.

Le coordonnateur du projet Aly Sané Niang a pour sa part fait état d’un début de réalisation d’aménagements en collaboration avec la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED).

Dans la même catégorie