APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE) APS LE BEC-DE-LIÈVRE, UNE MALADIE « SOUS-ÉVALUÉE » AU SÉNÉGAL (CHIRURGIENNE) GNA Chinese company ordered to stop operation after woman got electrocuted GNA IMMILAC holds induction ceremony and end of year get-together GNA African governments must prioritise agro-ecology in climate change strategies MAP Kenya: Arrestation à Mombasa d’un puissant homme d’affaires en possession d’un kilogramme d’héroïne MAP Une quarantaine de pays africains participent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, prévue demain à Marrakech APS MODERNISATION DES MARCHÉS : L’UNACOIS-JAPPO RAPPELLE LES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT AIP Côte d’Ivoire: Les légionnaires de Marie du diocèse de Man se retrouvent à Biankouma pour leur bilan annuel APS LE SÉNÉGAL AU CONCOURS DE DICTÉE PAUL GÉRIN LA JOIE AVEC MOUHAMED GAYE ET SOLENNE COLY

Mawazine 2015: La star égyptienne Amal Maher en concert le 31 mai sur la scène Nahda à Rabat


  2 Avril      43        Musique (449),

   

Rabat, 02 avril 2015 (MAP) – La célèbre chanteuse égyptienne Amal Maher fera vibrer le 31 mai prochain le public de la scène Nahda à Rabat, à l’occasion de la 14ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, prévue du 29 mai au 06 juin, a annoncé jeudi l’Association Maroc Cultures.
Star montante de la scène arabe, Amal Maher sera de retour au Maroc, après avoir conquis en 2010 le public de Mawazine, avec un répertoire plus riche et de nombreuses chansons à succès, précise un communiqué de l’association, organisatrice du festival qui depuis 2001 réunit des artistes exceptionnels pour promouvoir l’ouverture aux différentes cultures à travers le langage universel de la musique.
Considérée comme l’une des artistes les plus talentueuses de sa génération, Amal Maher est née en 1985 en Egypte et a grandi bercée par les morceaux d’Oum Kalthoum. Séduite par la musique et le chant de la diva égyptienne, Amal nourrit le rêve secret d’une carrière de chanteuse et s’inscrit dès son jeune âge au conservatoire de musique arabe. C’est son mari, le compositeur Mohamed Diae, qui lui a donné l’occasion en 2006 de réaliser son rêve en produisant son premier single et vidéo clip.
Son tube « Ely Binak W Binha » a été massivement diffusé sur toutes les radios et les chaînes de télévision musicales.
Amal se lance ainsi dans une carrière prometteuse et est soutenue par de nombreux artistes, notamment le grand compositeur égyptien Ammar El Sherei, que la jeune chanteuse considère comme son père spirituel.
Le premier album d’Amal Maher sort en 2006, « Isaalni Ana », avec de nombreux singles et clips tels que « Eini Aliki ta tiba », « Makanak », « Alo el malayka », « Ana Baadak » ou « Ya masr ». La jeune star participe à une multitude de concerts en Egypte. Dès 2009, elle est invitée à plusieurs festivals dans le monde arabe.
Fin 2010, à l’heure du « Printemps Arabe », Amal Maher met en stand by la sortie de son deuxième album. Elle attend ainsi près de deux ans pour lancer « Aaraf meneen », un opus qui rencontre le succès voulu et avec lequel la jeune chanteuse reçoit le prix du meilleur album féminin en Egypte.
Toujours influencée par son idole Oum Kaltoum, Amal lui rend hommage à chacun de ses concerts, pour le plaisir des mélomanes. Admiratrice des grands noms de la chanson marocaine tels qu’Abdelhadi Belkhayat, Amal Maher exprime « sa joie de revenir au Maroc », relève le communiqué de Maroc Cultures qui assure que la star montante d’Egypte réserve à ses nombreux fans « une soirée rythmée avec ses plus grands succès et ses meilleures interprétations ».
Depuis 2001, le Festival Mawazine-Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable de la scène musicale marocaine et internationale. Chaque année au mois de mai, cette manifestation unique en son genre fait vibrer la capitale Rabat aux sons d’une musique ouverte aux quatre coins du monde grâce à un programme riche et inédit.

BS—TI.

Dans la même catégorie