GNA Vodafone Ghana plants over 150 trees to mark Sickle Cell Day GNA EuroPrima Industries Limited supports Ayawaso West Municipal Assembly AIP Trente-quatre nouveaux cas de COVID-19 enregistrés le 18 juin 2021 AIP Amédé Kouakou appelle les entreprises au respect des dates de livraison de l’autoroute Yamoussoukro-Bouaké AIP Le PDCI remet au président Bédié son plan stratégique de modernisation couplé au plan d’action GNA Hungary University opens recruitment agency in Ghana GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE

MBACKÉ : UNE FERME PISCICOLE LANCE SES ACTIVITÉS AVEC 10 700 ALEVINS


  3 Novembre      47        Agriculture (2156),

   

Madinatoul Salam (Diourbel) (3 nov) APS – L’Agence nationale de l’aquaculture (ANA) a empoisonné avec 10.700 alevins une ferme piscicole intégrée à Médinatoul Salam, dans le département de Mbacké, lui permettant ainsi de démarrer ses activités, a constaté l’APS.

Cet exemple doit être multiplié au bénéfice des populations de la zone, où le poisson ‘’n’est pas une denrée alimentaire permanente’’, a encouragé la directrice de l’ANA, Tening Sène.

Elle a toutefois souligné les contraintes qui entravent le développement de cette activité, comme le problème de disponibilité de l’aliment pour les poissons.

’’Au niveau du volet agricole, on constate dans la zone une mauvaise qualité de l’eau qui ne favorise pas une bonne maturation des cultures pratiquées dans la zone’’, a-t-elle déploré.

Le projet piscicole, dénommé ’’Al Bass’’ et implanté sur un terrain appartenant à Serigne Issakha Mbacké, est une exploitation comprenant quatre grands départements. Ces derniers sont orientés vers la pisciculture du poisson chat, la culture maraîchère, l’élevage et la transformation agro-alimentaire.

Dans un entretien avec la presse, Serigne Issakha a salué l’accompagnement de l’Etat, à travers l’ANA qui ‘’n’a ménagé aucun effort pour développer le secteur’’.

Dans la même catégorie