AIP Nouveau quinquennat de Ouattara : Gagnoa dit attendre les retombées des promesses électorales AIP Les populations de Tiassalé aspirent à la paix et au développement au cours du nouveau quinquennat du Président Ouattara AIP L’UEMOA dote le ministère de l’Agriculture de 26 magasins de stockage AIP La recherche de la paix et la stabilité, voeux d’un élu de Daloa pour le nouveau quinquennat du président Ouattara AIP Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) AGP Santé : Le Gabon pratiquera la PMA dès 2021 MAP L’ex-ambassadeur d’Ethiopie au Maroc décorée du Wissam alaouite de l’ordre de grand officier

MBACKÉ : UNE FERME PISCICOLE LANCE SES ACTIVITÉS AVEC 10 700 ALEVINS


  3 Novembre      10        Agriculture (1726),

   

Madinatoul Salam (Diourbel) (3 nov) APS – L’Agence nationale de l’aquaculture (ANA) a empoisonné avec 10.700 alevins une ferme piscicole intégrée à Médinatoul Salam, dans le département de Mbacké, lui permettant ainsi de démarrer ses activités, a constaté l’APS.

Cet exemple doit être multiplié au bénéfice des populations de la zone, où le poisson ‘’n’est pas une denrée alimentaire permanente’’, a encouragé la directrice de l’ANA, Tening Sène.

Elle a toutefois souligné les contraintes qui entravent le développement de cette activité, comme le problème de disponibilité de l’aliment pour les poissons.

’’Au niveau du volet agricole, on constate dans la zone une mauvaise qualité de l’eau qui ne favorise pas une bonne maturation des cultures pratiquées dans la zone’’, a-t-elle déploré.

Le projet piscicole, dénommé ’’Al Bass’’ et implanté sur un terrain appartenant à Serigne Issakha Mbacké, est une exploitation comprenant quatre grands départements. Ces derniers sont orientés vers la pisciculture du poisson chat, la culture maraîchère, l’élevage et la transformation agro-alimentaire.

Dans un entretien avec la presse, Serigne Issakha a salué l’accompagnement de l’Etat, à travers l’ANA qui ‘’n’a ménagé aucun effort pour développer le secteur’’.

Dans la même catégorie