AGP Nzérékoré/Education : Lancement de la formation des enseignants de CE1 et CE2 en mathématique et français AGP Boké : Le premier ministre Dr Bernard Goumou Chez le doyen de la ville AGP Rabat : Le complexe sportif Mohammed VI, véritable centre d’expertise et de Savoir-faire AGP Kankan : Les religieux ne partagent pas l’avis du ministre Charles Wright au sujet de Ismaël Nanfo AGP Kankan : Le ministre Alphonse Charles Wright dresse le bilan de sa tournée à l’intérieur du pays AGP Guinée : Chaque ministre doit faire parvenir dans un délai d’une semaine, la liste de l’ensemble des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023 (Colonel Matadi Doumbouya) ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale ATOP Tchaoudjo/ Assistance aux populations : le ministère de l’action sociale en revue annuelle à Sokodé Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral

MBOUR : UN OUTIL NUMÉRIQUE POUR LA PRISE EN CHARGE DES PRÉOCCUPATIONS DES JEUNES EN GESTATION


  21 Mars      34        Technologie (780),

   

Saly-Portudal (Mbour), 21 mars (APS) – Les responsables de l’Alliance pour la République (au pouvoir) du département de Mbour (ouest) et leurs alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) travaillent à la mise en place d’un outil numérique pouvant aider à une ‘’meilleure prise en charge’’ des préoccupations de la jeunesse.

’’A travers cet outil, nous voulons faire la cartographie de la demande d’emploi mais aussi mesurer l’ampleur de la situation de la jeunesse dans le département de Mbour, avant la tenue du Conseil présidentiel du 10 avril prochain’’, a expliqué Aïssatou Sophie Gladima, responsable APR et ministre du Pétrole et de l’Energie, au cours d’une réunion sur l’emploi des jeunes.

Il ne s’agit pas d’une rencontre politique, c’est une réponse à ce que le président de la République veut mettre en place pour une meilleure prise en charge des préoccupations de la jeunesse, notamment la demande pressante de notre jeunesse en matière d’emploi, d’employabilité et d’entreprenariat, a précisé, samedi, Aïssatou Sophie Gladima en présence de la plupart des élus locaux du département.

’’Il y a un nouveau cycle dans le monde. C’est celui des médias, des réseaux sociaux, etc. Mais, il faudrait qu’on utilise cet outil de la façon la plus positive possible, parce qu’il peut nous permettre d’avoir les informations fiables par rapport aux jeunes et les corréler avec les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) pour les remettre au préfet qui va l’emmener au niveau Conseil présidentiel’’, a-t-elle dit.

’’Cette fois-ci, nous avons voulu partir de la base pour aller au sommet de la pyramide. Pour y arriver, nous allons d’abord écouter les jeunes, essayer de savoir quels sont les besoins en formation et en emploi dans chacune des seize communes du département ainsi que les opportunités pour pouvoir remonter ces informations au niveau central’’, a souligné le président du Conseil départemental de Mbour, Saliou Samb.

Dans la même catégorie