AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

ME SENGHOR À PRAIA : « UN SIGNE DU DESTIN », ESPÈRE UNE DIPLOMATE


  25 Janvier      16        Sport (5403),

   

Dakar, 25 jan (APS) – L’ambassadeur du Sénégal au Cap-Vert, Seynabou Dial, veut voir à travers la décision de Me Augustin Senghor de présenter à Praia, sa candidature à la présidence de la CAF, comme « un signe du destin ».

« Cette fois, vous venez en marge de l’assemblée générale de la zone ouest A présenter votre manifeste, votre candidature à la présidence de la CAF. C’est un hasard du calendrier et je voudrais que ça soit un signe du destin parce que la dernière fois que vous êtes venu ici, l’étape de Praia nous a porté chance sur le chemin du Mondial » (2018), a rappelé la diplomate.

Intervenant après le discours du président de la Fédération sénégalaise de football, la diplomate, sans note, a livré un discours applaudi par les délégués de la zone ouest A.

Elle a magnifié le programme du candidat, relevant « une vision source de réconfort parce qu’elle porte l’idéal d’une Afrique ambitieuse dans le domaine du football qui a vocation à unir au-delà des frontières ».

« C’est l’occasion de saluer cette vision et cette ambition au service du continent », a dit Mme Dial qui a rappelé l’engagement du gouvernement aux côtés de Senghor.

Après le Sénégal, le candidat a commencé à battre campagne auprès de ses pairs de la zone ouest A. Il a présenté son programme devant cinq présidents de Fédération de la zone ouest A.

La Commission de gouvernance de la CAF a donné un quitus à son dossier de candidature et à celui de l’Ivoirien Jacques Anouma.

Les dossiers de candidatures du Mauritanien Ahmed Yahya et du Sud-africain, Patrice Motsepe, nécessitent des vérifications complémentaires.

L’élection est prévue le 12 mars prochain au Maroc.

C’est dans le Royaume chérifien que Me Augustin Senghor a été élu au Comité exécutif de la CAF en janvier 2018.

Dans la même catégorie