AIP Pierre Laporte et Babacar Cissé font leurs adieux à la Côte d’Ivoire AIP Can 2019 : La Côte d’Ivoire bat l’Afrique du sud (1-0) AIP Le volume des interventions de la BM en Côte d’Ivoire est passé de 600 millions US à plus de deux milliards US en 2019 (Premier ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Un protocole d’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux signé à Marrakech ABP L’Ong Direct Aids donne de l’eau potable aux populations de Boukoumbé ABP Le maire Eric Pontikamou offre à sa population tous les matchs de la CAN sur écran géant ATOP L’ONG AIMES-AFRIQUE PRESENTE LE BILAN DE SA CAMPAGNE DANS LES CINQ REGIONS AUX DIPLOMATES ET MEDIAS A ANEHO ATOP PROMOTION DE LA JEUNE FILLE : PLAN INTERNATIONAL TOGO A LANCE SA CAMPAGNE « AUX FILLES, l’EGALITE » A TRAVERS UNE CARAVANE ATOP CULTURE/CINEMA : SORTIE DE L’AVANT-PREMIERE DE LA SERIE TELEVISEE « CERCLE D’ESPOIR » ATOP FIN DES TRAVAUX DE LA REUNION DES PAYS MEMBRES DE L’AGPAOC 

ME SIDIKI KABA ANNONCE LA CRÉATION D’UNE ÉCOLE DE LA MARINE NATIONALE


   

Thiès, 23 mai (APS) – Le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, annoncé, jeudi à Thiès, la création d’une école de formation de la marine nationale, dans le cadre d’une politique d’ »éclosion » d’écoles devant assurer la formation des cadres de l’armée sénégalaise dans tous les domaines.

« Des investissements conséquents ont été consentis pour la montée en puissance de l’école de l’armée de l’air », a dit le ministre des Forces armées, tout en assurant que « ces efforts seront poursuivis avec la création prochaine de l’école de la marine nationale ».

Il n’a pas donné de détails sur les délais de réalisation de cette infrastructure, ni sur son emplacement.

Sidiki Kaba présidait, à la base aérienne de Thiès, la cérémonie de réception de deux avions de type TB-30 Epsilon, d’entraînement régénérés et cédés par la France au bénéfice de l’Ecole de l’armée de l’air.

Des officiers sénégalais et français, ainsi que l’ambassadeur de la France Christophe Bigot avaient pris part à la rencontre.

Ces deux appareils constituent le deuxième lot, après un premier de quatre aéronefs du même type cédés en 2014 par la France, et qui a permis de former une quinzaine de pilotes sénégalais et d’autres pays africains.

« Ces résultats procèdent (…) de la volonté des autorités de soutenir l’éclosion au Sénégal d’écoles permettant la formation de cadres militaires dans tous les domaines », a relevé le ministre des Forces armées.

Dans la même catégorie