APS MACKY SALL DRESSE LES CONTOURS D’UN PLAN QUINQUENNAL DE FINANCEMENT DE LA SANTÉ GNA Minister cuts sod for Damang Arts Training Centre GNA Disregard money sharing reports – NDC GNA Plan International Ghana imparts literacy, numeracy skills to children INFORPRESS São Vicente: URDI 2020 terá orçamento reduzido para 3.500 contos INFORPRESS Santiago Norte: Município de São Miguel celebra hoje seu 23º aniversário e festa do seu patrono INFORPRESS Empresário Américo Soares designado cônsul honorário do Brasil na ilha do Sal INFORPRESS Covid-19: Situação do País será “bem mais difícil” em 2021 se não for alterado o quadro actual – PR INFORPRESS Concurso ‘Lossguia’ selecciona 14 projectos dos 28 submetidos INFORPRESS Covid-19/Praia: Sindicatos concordam com adiamento das aulas presenciais no município

MÉCANISATION : LES PRODUCTEURS DE MAÏS DU SALOUM CITÉS EN EXEMPLE


  29 Août      5        Agriculture (1521),

   

Keur N’Diack, (Niakhar), 28 août (APS) – Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé a appelé vendredi les producteurs du pays à s’inspirer du modèle d’organisation de la Fédération des producteurs de maïs du Saloum (FEPROMAS) dans l’acquisition de tracteurs.

‘’Quand l’Etat dote les producteurs de la FEPROMAS d’un tracteur, ils achètent un autre à partir de leurs fonds, ce qui leur fait deux tracteurs’’, a dit M. Baldé.

Il s’entretenait avec des journalistes à Keur N’Diack (Niakhar), dernière étape de la première partie de sa tournée de suivi de la campagne agricole 2020. Dans cette localité il a visité une parcelle de mil et d’arachide.

« C’est en s’inspirant de ce modèle que nous pouvons progresser dans la mécanisation et la modernisation de notre agriculture. On ne peut pas demander à l’Etat du matériel agricole tous les jours’’, a souligné Baldé.

Il a ainsi appelé les producteurs à ne pas se limiter au matériel que l’Etat leur dote et à en acquérir d’autres afin de développer leurs activités. Selon lui, c’est en faisant cela que le pays va moderniser son agriculture.

Il a assuré que la deuxième phase du Plan d’actions prioritaires (PAP 2019-2023) du Plan Sénégal émergent (PSE) allait davantage mettre l’accent sur la mécanisation de l’agriculture, laquelle doit reposer sur les producteurs organisés.

Le ministre de l’Agriculture a dans ce cadre invité les structures d’encadrement agricole comme l’ANCAR, la SODAGRI, la SAED entre autres à poursuivre leurs actions d’accompagnement et d’organisation des producteurs.

La délégation du ministre s’est rendue également sur une parcelle de riz située dans la vallée d’Ouyal Sandé, située dans la commune de M’bellacadio.

Dans la même catégorie