GNA HUAWEI nova 7i: The Mobile Gamers’ Secret Weapon! GNA COVID-19: Calvary Baptist Church encourages members to vaccinate GNA Ho West DCE donates beds to health facilities GNA IWD: Celebrating women in COVID-19 ‘fight’ and development. GNA CCTH undertake clean- up exercise GNA Akim Oda MP unveils strategy for effective grassroots inclusion in development APS COVID-19 : 11 DÉCÈS, 236 PATIENTS GUÉRIS APS ALY SALEH DIOP RAPPELLE L’IMPORTANCE DES CULTURES FOURRAGÈRES APS LES BLACK SATELLITES DU GHANA REMPORTENT LA CAN U20 APS KAOLACK : LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE LANCE UN APPEL AU CALME

Médias/Election : La Haac échange avec les professionnels des médias et appelle au sens de responsabilité en période électorale


  25 Janvier      11        Médias (1641),

   

Porto-Novo, 25 janv. 2021 ( ABP)- En tournée de vulgarisation de la décision n° 21-002/HAAC du 13 janvier 2021 de la HAAC, portant réglementation des activités des médias pendant la période de précampagne pour l’élection présidentielle de 2021, une délégation conduite par le président de l’institution, Rémi Prosper Morétty, a entretenu, samedi, à la salle de réunion de radio communautaire Kandi Fm, les professionnels des médias de l’Alibori sur leurs obligations professionnelles en vue d’éviter les dérapages.
Dans les articles 3 et 5 de la décision, l’institution interdit à titre exceptionnel, certains comportements. Il s’agit, précise Alain Ahodegnon, chef service déontologie et contentieux à la HAAC, des émissions ou publications dans les organes de presse annonçant ou présentant une candidature ; de toutes productions ou tout article sur les duos présidentiel à l’élection présidentielle de 2021; des comptes rendus des activités de soutien, d’appel ou d’invite à candidature et des comptes rendus des activités réalisées à des fins de propagande au profit d’un parti ou d’un duo présidentiel. Il s’agit, renchérit-il, de s’interdire la diffusion d’informations, d’émissions, de propos, de chansons, de jeux, de spots, de communiqués, de proverbes, de caricatures et de récits satiriques qui sont de nature à inciter à la haine, à mettre en péril la cohésion nationale, à s’attaquer, ou à tourner en dérision un duo ou un parti politique ; de publication ou la diffusion de propos incitant à la violence, à la révolte ou outrageants vis-à-vis des Institutions de la République.
« Nous sommes dans une période tumultueuse et il faut de bons pilotes. Nous nous devons de vous donner les données météorologiques fiables, pour qu’il n’y ai pas crash  » , a dit le président Rémi Prosper Morétty, avant de rappeler aux professionnels des médias leur responsabilité en période électorale.

Dans la même catégorie