GNA USA, Saudi Arabia, Kuwait, Russia refuse to « welcome » Climate report GNA Ghana’s COP24 delegates engage in negotiations on adaption and mitigation GNA Earth tremor confirmed in parts of Accra MAP Affaire d’enlèvement d’une humanitaire italienne au Kenya: Un officier de la police judiciaire et un haut responsable du KWS parmi les suspects MAP Nigeria: deux soldats tués dans l’attaque d’une base militaire dans le nord du pays MAP Sénégal : le Programme triennal d’investissements mobilise près de 10 milliards euros ACP Le professeur Mwilanya présente les salutations du Chef de l’Etat à la population du Sud-Kivu ACP Le ministre de la Communication et des médias appelle la population de Lodja au patriotisme ACP Début de déploiement des observateurs électoraux de la SADC en RDC GNA 61 year old American wins Women’s 5K Run

Ministère du Budget : deux grandes performances à l’actif de Pierre Kangudia


  14 Novembre      10        Economie (21435),

   

Kinshasa 14 NOV 2018 (ACP).- L’excédent budgétaire enregistré dans l’exécution de la loi des finances 2017 et la célérité dans le dépôt, la présentation et la défense de la loi de finances 2019 constituent deux de grandes performances mises à l’actif du ministre d’Etat au Budget, Pierre Kangundia, par des analystes qui se sont confiés mercredi à l’ACP.

Ces analystes qui se réfèrent au rapport de la présentation, le 07 novembre dernier à la chambre haute du Parlement, du projet de loi portant reddition des comptes pour l’exercice 2017 rappellent que le ministère du Budget a enregistré dans l’exécution de la loi des finances 2017 un excédent budgétaire de75.884.343.470,41 FC pour une réalisation de 6.478.619.340.544,15 FC contre les prévisions arrêtées à 6.402.734.997.073,74 FC.

Ils rappellent également que le ministre des Finances, Henri Yav Mulang qui avait présenté ce rapport avait relevé que c’est pour la première fois que l’exécution du budget s’est soldée par un excédent budgétaire résultant d’une gestion rigoureuse.

Les taux de change et d’inflation ont été stabilisés, ont-ils dit en citant une fois de plus le ministre des Finances pour qui l’excédent budgétaire qui se dégage de l’exécution du budget résulte de la différence entre les recettes mobilisées et les dépenses effectuées caractérisant la célérité et le professionnalisme des agents et cadres du ministère du Budget, sous la direction du M. Pierre Kangudia, ministre d’Etat de ce secteur.

Le bonus qui se dégage de l’exécution de ce budget a montré à suffisance que le gouvernement fait des efforts remarquables visant à améliorer son cadre macroéconomique, le climat des affaires ainsi que la situation sociale de la population.

La poursuite de cette politique budgétaire augure une aire nouvelle dans la gestion de la chose publique dont la transparence est le maître mot du Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Par ailleurs, les mêmes analystes notent que le ministère du Budget a élaboré, présenté défendu devant le Parlement dans les délais légaux requis la loi des finances pour le prochain exercice 2019 qui est maintenant au niveau de toilettage à la commission ECOFIN du Sénat.

Ce simple fait normal sous d’autres cieux ne s’est plus observé depuis longtemps dans ce pays jusqu’à l’arrivée de Pierre Kangudia à la tête du ministère du Budget, note encore la source qui souligne que cette performance mérite d’être suffisamment soulignée.

Dans la même catégorie