APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

« Minorités, Femmes et Etat en Afrique du Nord », nouvel ouvrage du chercheur Moha Ennaji


  19 Janvier      57        Arts & Cultures (2539), Livres (302),

   

Rabat, 19 janv. 2016 (MAP) – « Minorités, Femmes et Etat en Afrique du Nord » est l’intitulé du nouvel ouvrage collectif que vient de publier le chercheur universitaire Moha Ennaji.

Editée par la prestigieuse maison d’édition américaine « Red Sea Press », la publication, un travail commun de chercheurs internationaux, comprend 16 chapitres relatifs aux identités multiples et au multiculturalisme caractérisant l’Afrique du Nord dont les racines juive, chrétienne, arabe, amazighe, musulmane, africaines, européenne et andalouse.
L’ouvrage, en langue anglaise, met l’accent sur les stratégies adoptées dans chaque pays pour intégrer les femmes et les minorités et assurer le respect de la diversité culturelle.
Le livre aborde aussi le rôle joué par les organismes de la société civile et de l’Etat sur le terrain pour lutter contre la discrimination, outre l’examen en profondeur de l’interconnexion entre l’égalité des chances, la nation, l’Etat, la citoyenneté et la culture.
Le livre jette également la lumière sur les liens étroits entre la démocratisation, les droits de l’Homme et la diversité culturelle dans les Etats d’Afrique du Nord.
« Les sociétés doivent éliminer la discrimination et la violence basée sur le genre et consolider les droits des femmes comme un moyen de renforcer la culture démocratique et les libertés publiques et individuelles », note la publication.
Moha Ennaji, enseignant à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, est un chercheur dans plusieurs domaines allant de la linguistique, le genre, la société civile aux problèmes de la migration.
Il est co-fondateur de l’Institut international des langues et cultures à Fès et président du Centre Sud Nord pour le dialogue Interculturel et les études sur la migration.

NN—BR
KA/MB
MAP 191115 GMT jan 2016

Dans la même catégorie